Télégramme Zimmermann

Télégramme Zimmermann


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

La Première Guerre mondiale a aidé l'économie américaine avec des marchandises exportées vers les pays alliés passant de 825 millions de dollars en 1914 à 3,2 milliards de dollars en 1916. Cela a permis à la Grande-Bretagne et à la France de continuer à mener la guerre contre les puissances centrales et cela a influencé la décision de l'Allemagne d'annoncer sa politique de guerre sous-marine illimitée. L'opinion contre l'Allemagne s'est durcie après le naufrage du Lusitanie. Certains journaux aux États-Unis ont appelé le président Woodrow Wilson à déclarer la guerre à l'Allemagne. Cependant, il a refusé de le faire car il voulait « préserver le respect du monde en s'abstenant de toute action susceptible de réveiller l'hostilité de l'une ou l'autre des parties à la guerre, et ainsi garder les États-Unis libres d'assumer le rôle de pacificateur ». . (1)

Le président Wilson a mis en garde les Allemands contre les conséquences de la mort de citoyens américains. William Jennings Bryan, le secrétaire d'État de Wilson n'était pas d'accord avec cette approche. Il a également souligné qu'en voyageant sur des navires britanniques, qui risquaient d'être attaqués, « un citoyen américain peut, en plaçant ses propres affaires au-dessus de son égard pour ce pays, assumer à son profit des risques inutiles et ainsi impliquer son pays dans des relations internationales complications » et a suggéré une politique plus équitable. Bryan a finalement démissionné en juin 1915, en soulevant la question « pourquoi être si choqué par la noyade de quelques personnes, s'il n'y a pas d'objection à affamer une nation ». (2)

Wilson a remplacé Bryan par le pro-allié Robert Lansing. Wilson a également annoncé une augmentation de la taille des forces armées américaines. Lors de la campagne électorale présidentielle de 1916, Woodrow Wilson a souligné sa politique de neutralité et son équipe a utilisé le slogan : « Il nous a tenus à l'écart de la guerre ». Cependant, il a prononcé un discours après sa victoire, il a averti l'Allemagne que la guerre sous-marine entraînant la mort d'Américains ne serait pas tolérée, déclarant : « La nation qui viole ces droits essentiels doit s'attendre à être contrôlée et appelée à rendre des comptes par un défi direct et une résistance. Il fait tout de suite nôtre la querelle en partie. » (3)

Le 16 janvier 1917, le ministre allemand des Affaires étrangères, Arthur Zimmermann, envoya un télégramme codé à l'ambassadeur à Mexico où il l'informa que l'Allemagne avait l'intention de commencer une guerre sous-marine sans restriction le 1er février. Il a également chargé l'ambassadeur de proposer une alliance avec le Mexique si la guerre éclatait entre l'Allemagne et les États-Unis. En retour, le télégramme propose que l'Allemagne et le Japon aident le Mexique à regagner les territoires qu'il a perdus au profit des États-Unis en 1848 (Texas, Nouveau-Mexique et Arizona). (4)

Au début de la Première Guerre mondiale, l'Amirauté a créé la Government Code and Cypher School (GCCS). Des personnes telles qu'Alastair Denniston, Alfred Dilwyn Knox et Frank Birch ont été impliqués dans l'interception, le décryptage et l'interprétation du personnel naval allemand et d'autres communications sans fil et par câble ennemies. GCCS a obtenu une copie du télégramme Zimmermann et après son déchiffrement, il a été transmis au gouvernement américain. (5)

Lorsqu'il a reçu les détails du télégramme, le président Woodrow Wilson n'a pas immédiatement déclaré la guerre et a plutôt commenté : « Nous sommes les amis sincères du peuple allemand et désirons sincèrement rester en paix avec lui. Nous ne croirons pas qu'ils nous sont hostiles à moins que ou jusqu'à ce que nous soyons obligés d'y croire". (6)

Le 21 mars, le pétrolier américain, Le Healdton, a été coulé par un sous-marin allemand alors qu'il se trouvait dans une "zone de sécurité" spécialement déclarée dans les eaux néerlandaises. Vingt membres d'équipage américains ont été tués. Wilson a convoqué une réunion avec son cabinet et il a décidé à l'unanimité d'entrer en guerre. Le 2 avril, le président Wilson demande l'autorisation de faire la guerre. Celui-ci est approuvé au Sénat le 4 avril par 82 voix contre 6, et deux jours plus tard, à la Chambre des représentants, par 373 contre 50. Toujours en évitant les alliances, la guerre est déclarée au gouvernement allemand (plutôt qu'à ses sujets). (7)

L'Allemagne était convaincue qu'elle pourrait faire s'effondrer la Grande-Bretagne avant que l'action américaine ne devienne efficace. Comme l'a souligné AJP Taylor : « Ils ont presque réussi. Le nombre de navires coulés par des sous-marins a augmenté de manière catastrophique. En avril 1917, un navire sur quatre quittant les ports britanniques n'est jamais revenu. Ce mois-là, près d'un million de tonnes de navires ont été coulés, les deux tiers de celui-ci britannique. Le nouveau bâtiment ne pouvait remplacer qu'une tonne sur dix. Les navires neutres ont refusé des cargaisons pour les ports britanniques. La réserve britannique de blé a diminué à six semaines d'approvisionnement. " (8)

Lorsque les États-Unis ont déclaré la guerre en avril 1917, Wilson a envoyé l'American Expeditionary Force (AEF) sous le commandement du général John Pershing sur le front occidental. La loi sur le service sélectif, rédigée par le brigadier général Hugh Johnson, a été rapidement adoptée par le Congrès. La loi autorisait le président Wilson à lever une force d'infanterie volontaire ne dépassant pas quatre divisions. Pershing arrive en France en juin 1917, avec ses troupes et déclare dans un premier temps qu'elles sont à la disposition du général Ferdinand Foch. "C'était un geste inspirant - même si dans la pratique, il a continué à garder une emprise étroite sur ses troupes et, à de rares exceptions près, ne leur a permis de prendre en charge que des parties du front en tant que divisions complètes." (9)

Nous avons l'intention de commencer le 1er février la guerre sous-marine sans restriction. Nous nous efforcerons malgré cela de maintenir la neutralité des États-Unis d'Amérique. En cas d'échec, nous faisons au Mexique une proposition d'alliance sur la base suivante : faire la guerre ensemble, faire la paix ensemble, un soutien financier généreux et une compréhension de notre part que le Mexique doit reconquérir le territoire perdu au Texas, Nouveau-Mexique , et Arizona. Le règlement en détail vous est laissé. Vous informerez le Président de ce qui précède très secrètement dès que le déclenchement de la guerre avec les États-Unis d'Amérique sera certain et ajouterez la suggestion qu'il devrait, de sa propre initiative, inviter le Japon à adhérer immédiatement et en même temps servir de médiateur entre Le Japon et nous-mêmes. Veuillez attirer l'attention du Président sur le fait que l'emploi impitoyable de nos sous-marins offre maintenant la perspective de contraindre l'Angleterre dans quelques mois à faire la paix.

Naufrage du Lusitania (Réponse Commentaire)

Walter Tull : le premier officier noir de Grande-Bretagne (Réponse Commentaire)

Le football et la Première Guerre mondiale (Réponse Commentaire)

Football sur le front occidental (Réponse Commentaire)

Käthe Kollwitz : artiste allemande de la Première Guerre mondiale (Réponse Commentaire)

Les artistes américains et la Première Guerre mondiale (Réponse Commentaire)

Naufrage du Lusitania (Réponse Commentaire)

(1) Le gardien de Manchester (10 mai 1915)

(2) Donald E. Schmidt, La folie de la guerre : la politique étrangère américaine 1898-2005 (2005) page 79

(3) Woodrow Wilson, discours (2 septembre 1916)

(4) Arthur Zimmermann, télégramme à l'ambassadeur d'Allemagne à Mexico (16 janvier 1917)

(5) Michael Smith, Station X : Les casseurs de code de Bletchley Park (1998) page 11

(6) August Heckscher, Woodrow Wilson (1991) page 428

(7) Martin Gilbert, Première Guerre mondiale (1994) page 317

(8) A. Taylor, Histoire anglaise : 1914-1945 (1965) page 122

(9) Basil Liddell Hart, Histoire de la Première Guerre mondiale (1930) page 371


Faits sur le télégramme Zimmermann

Définition et résumé du télégramme Zimmermann
Résumé et définition : Le télégramme Zimmerman était un message codé très secret envoyé par le ministre allemand des Affaires étrangères Arthur Zimmerman à la délégation diplomatique de son pays au Mexique en janvier 1917. La communication était une tentative d'entraîner le Mexique dans la guerre si les États-Unis rejoignaient le Alliés en Europe. L'interception et le décodage du télégramme Zimmermann ont révélé une promesse au gouvernement mexicain que l'Allemagne aiderait le Mexique à récupérer le territoire qu'il avait cédé aux États-Unis (Texas, Nouveau-Mexique et Arizona) à la suite de la guerre américano-mexicaine. Le télégramme de Zimmerman a suscité l'indignation à l'échelle nationale pendant la Première Guerre mondiale et a contribué à la participation américaine à la Grande Guerre.

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants
Woodrow Wilson était le 28e président américain qui a exercé ses fonctions du 4 mars 1913 au 4 mars 1921. L'un des événements importants de sa présidence a été le télégramme Zimmermann pendant la Première Guerre mondiale.

1917 caricature de télégramme Zimmermann

Qu'était le télégramme Zimmermann ?
Le télégramme Zimmermann était un message codé envoyé en janvier 1917, alors que la Première Guerre mondiale faisait rage en Europe, du ministre allemand des Affaires étrangères Arthur Zimmermann à l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique, Heinrich von Eckhardt.

Quand le télégramme Zimmermann a-t-il été envoyé ?
Le télégramme Zimmermann a été envoyé le 16 janvier 1917 pendant la Première Guerre mondiale, avant l'entrée des États-Unis dans la Grande Guerre.

Le code/chiffre du télégramme Zimmermann
L'interception du trafic télégraphique était simple pendant la Première Guerre mondiale, mais était une forme de communication nécessaire. Le manque de chiffrements sécurisés rendait la transmission sans fil dangereuse. Les codes, qui étaient généralement considérés comme plus sûrs que les chiffrements, sont devenus la norme pour les communications top secrètes. Sir Alfred Ewing a établi l'opération britannique de déchiffrement des codes pour déchiffrer les messages sans fil allemands et a géré la salle 40, le service de cryptanalyse du renseignement de l'Amirauté britannique.

Télégramme Zimmermann pour les enfants
La fiche d'information suivante sur le télégramme Zimmermann comprend des faits et des informations intéressants sur l'un des messages secrets les plus importants interceptés et décodés par les services de renseignement britanniques pendant la Première Guerre mondiale. Que disait exactement le télégramme Zimmerman ? Pour le texte complet du télégramme Zimmermann, voir ci-dessous.

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants

Télégramme Zimmermann Fait 1: Le télégramme Zimmermann était un message codé top secret envoyé le 16 janvier 1917 par le ministre allemand des Affaires étrangères Arthur Zimmermann à l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique au plus fort de la Première Guerre mondiale.

Télégramme Zimmermann Fait 2: Le télégramme de Zimmerman avait pour but de donner à Heinrich von Eckhardt, l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique, un ensemble d'instructions codées si les États-Unis neutres entrent dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Alliés.

Télégramme Zimmermann Fait 3: La transmission télégraphique directe vers le Mexique n'était pas possible parce que les Britanniques avaient coupé le câble télégraphique transatlantique de l'Allemagne. Cependant, les États-Unis ont autorisé une utilisation limitée de leurs câbles diplomatiques pour que l'Allemagne communique avec son ambassadeur à Washington.

Télégramme Zimmermann Fait 4: Le télégramme crypté a donc d'abord été reçu par Johann von Bernstorff, l'ambassadeur d'Allemagne à Washington D.C., qui a ensuite transmis le message à l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique, Heinrich von Eckardt.

Télégramme Zimmermann Fait 5: Le 17 janvier 1917, la salle 40, l'opération de déchiffrement du code de l'Amirauté britannique, a intercepté le télégramme codé de Zimmerman et a immédiatement commencé à déchiffrer le message crypté.

Télégramme Zimmermann Fait 6 : Johann von Bernstorff, l'ambassadeur d'Allemagne à Washington D.C., a transmis le message à Heinrich von Eckardt, l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique, Heinrich von Eckardt le 19 janvier 1917.

Télégramme Zimmermann Fait 7 : L'ambassadeur Heinrich von Eckhardt a transmis le contenu du télégramme Zimmerman à Venustiano Carranza, le président du Mexique.

Télégramme Zimmermann Fait 8 : Les Américains avaient maintenu une position neutre pendant la Première Guerre mondiale, mais l'Allemagne était sur le point de revenir sur le "Sussex Pledge" envers l'Amérique (ne pas couler de navires marchands sans avertissement préalable)

Télégramme Zimmermann Fait 9 : Le contenu top secret du télégramme Zimmerman était une bombe diplomatique et donc envoyé en code. Le résumé de la missive était :

● Proposer une alliance entre le Mexique et l'Allemagne par laquelle les Allemands fourniraient au Mexique des fournitures suffisantes pour reconquérir le Texas, le Nouveau-Mexique et l'Arizona
● Zimmerman a en outre suggéré que le président mexicain Venustiano Carranza invite le Japon, nominalement une nation alliée, à rejoindre le pacte germano-mexicain proposé.

Télégramme Zimmermann Fait 10 : Pourquoi l'Allemagne a-t-elle risqué d'amener les États-Unis dans la Première Guerre mondiale aux côtés des Alliés ? Réponse : La situation avec le Mexique :

● Francisco "Pancho" Villa avait dirigé la révolution mexicaine de 1910 et avait organisé des raids transfrontaliers au Nouveau-Mexique.
● En réponse à cette action, le président Woodrow Wilson a envoyé une expédition punitive au Mexique pour poursuivre les pillards.
● Cela a encouragé l'Allemagne à croire que cette situation grave, ainsi que d'autres préoccupations américaines et les intérêts financiers considérables dans la région, bloqueraient les ressources et les opérations militaires américaines et empêcheraient les Américains d'entrer dans la Première Guerre mondiale.

Télégramme Zimmermann Fait 11 : Le 1er février 1917, l'Allemagne entame une guerre sans restriction de sous-marins dans l'Atlantique. Les navires américains ont été attaqués par des sous-marins allemands et les États-Unis ont rompu leurs relations diplomatiques avec l'Allemagne

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants

Que disait le télégramme Zimmerman ? Texte intégral du télégramme Zimmermann (traduction de l'allemand)
Le texte intégral du télégramme Zimmermann est le suivant :

Nous avons l'intention de commencer le premier février la guerre sous-marine sans restriction. Nous nous efforcerons malgré cela de maintenir la neutralité des États-Unis d'Amérique.

Vous informerez le Président de ce qui précède très secrètement dès que le déclenchement de la guerre avec les États-Unis d'Amérique sera certain et ajouterez la suggestion qu'il devrait, de sa propre initiative, inviter le Japon à adhérer immédiatement et en même temps servir de médiateur entre Le Japon et nous-mêmes.

Veuillez attirer l'attention du Président sur le fait que l'emploi impitoyable de nos sous-marins offre maintenant la perspective de contraindre l'Angleterre dans quelques mois à faire la paix.

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants
Les informations sur le télégramme Zimmermann fournissent des faits intéressants et des informations importantes sur cet événement important qui s'est produit pendant la présidence du 28e président des États-Unis d'Amérique.

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants
La fiche d'information suivante sur le télégramme Zimmermann comprend également les types de guerre utilisés pendant la Grande Guerre.

Faits sur le télégramme Zimmermann pour les enfants

Télégramme Zimmermann Fait 12 : Pendant ce temps, les briseurs de code britanniques travaillant dans le bureau de cryptographie britannique connu sous le nom de "Room 40" déchiffraient le message crypté. L'organisation de rupture de code est devenue connue sous le nom de « salle 40 » en raison de son emplacement dans les anciens bâtiments de l'Amirauté.

Télégramme Zimmermann Fait 13 : Salle 40 Les briseurs de code Nigel de Gray et William Montgomery ont reconnu que le message était codé dans un système de code diplomatique allemand qu'ils ont appelé « 0075 ». Ils travaillaient sur le code 0075 depuis des mois et il était déjà partiellement cassé lorsqu'ils ont commencé à travailler sur le télégramme Zimmerman.

Télégramme Zimmermann Fait 14 : Les briseurs de code de la salle 40, le service de cryptanalyse du renseignement de l'Amirauté britannique, ont achevé la tâche le 5 février 1917 et ont remis le message au gouvernement britannique.

Télégramme Zimmermann Fait 15 : Il était clair pour le gouvernement britannique que le message était inestimable pour finalement entraîner les États-Unis dans la Première Guerre mondiale du côté des Alliés, un objectif britannique de longue date. Mais il y avait de sérieux problèmes avec le partage des informations car l'existence même de la salle 40 était l'un des plus grands secrets de la Grande-Bretagne contre les Allemands pendant la Première Guerre mondiale et que Londres surveillait le trafic diplomatique neutre.

Télégramme Zimmermann Fait 16 : Le télégramme Zimmermann a été remis à l'ambassadeur américain en Grande-Bretagne le 23 février 1917. L'ambassadeur américain Walter Page a ensuite transmis le contenu scandaleux du télégramme au président Woodrow Wilson le 24 février 1917.

Télégramme Zimmermann Fait 17 : Un stratagème a été conçu (impliquant un agent au Mexique et un cambriolage) pour dissimuler comment le message était devenu disponible et aussi comment les États-Unis avaient pris possession d'une copie.

Télégramme Zimmermann Fait 18 : Le 26 février 1917, le président Woodrow Wilson proposa au Congrès que les États-Unis commencent à armer leurs navires contre d'éventuelles attaques allemandes.

Télégramme Zimmermann Fait 19 : Le président Woodrow Wilson a alors autorisé le département d'État à rendre public le télégramme Zimmermann. Le 1er mars 1917, le télégramme Zimmermann fut publié dans la presse et enflamma l'opinion publique américaine contre l'Allemagne et contribua à convaincre le Congrès de déclarer la guerre à l'Allemagne.

Télégramme Zimmermann Fait 20 : Certains aux États-Unis, qui défendaient toujours la neutralité, ont d'abord affirmé que le télégramme était un faux, mais son idée a été dissipée deux jours plus tard, lorsqu'Arthur Zimmermann a confirmé son authenticité.

Télégramme Zimmermann Fait 21 : Le 6 avril 1917, le président Wilson déclara la guerre à l'Allemagne et combattit avec les alliés pendant la Première Guerre mondiale jusqu'à la fin de la guerre le 11 novembre 1918.

Télégramme Zimmermann Fait 22 : Le président mexicain Venustiano Carranza a formellement décliné la proposition le 14 avril 1917, alors que les États-Unis avaient déjà déclaré la guerre à l'Allemagne.

Télégramme Zimmermann pour enfants : entrée américaine et rôle américain dans la Première Guerre mondiale
Le 6 avril 1917, le Sénat des États-Unis déclara la guerre à l'Allemagne et combattit avec les alliés pendant la Première Guerre mondiale. Pour des faits et informations supplémentaires, reportez-vous aux liens suivants : .

Zimmermann Telegram Facts for kids - Vidéo du président Woodrow Wilson
L'article sur le télégramme Zimmermann fournit des faits détaillés et un résumé de l'un des événements importants de son mandat présidentiel. La vidéo suivante de Woodrow Wilson vous donnera d'autres faits et dates importants sur les événements politiques vécus par le 28e président américain dont la présidence a duré du 4 mars 1913 au 4 mars 1921.

Télégramme Zimmermann - Histoire des États-Unis - Faits - Événement majeur - Télégramme Zimmermann - Définition - Américain - États-Unis - États-Unis - Télégramme Zimmermann - Amérique - Dates - États-Unis - Enfants - Enfants - Écoles - Devoirs - Important - Faits - Problèmes - Clé - Principal - Majeur - Événements - Histoire - Intéressant - Télégramme Zimmermann - Info - Information - Histoire américaine - Faits - Historique - Événements majeurs - Télégramme Zimmermann


Fond

En 1917, alors que la Première Guerre mondiale avançait, l'Allemagne a commencé à évaluer les options pour porter un coup décisif. Incapable de briser le blocus britannique de la mer du Nord avec sa flotte de surface, les dirigeants allemands ont choisi de revenir à une politique de guerre sous-marine sans restriction. Cette approche, selon laquelle les sous-marins allemands attaqueraient la marine marchande sans avertissement, avait été brièvement utilisée en 1916 mais a été abandonnée après de vives protestations des États-Unis. Estimant que la Grande-Bretagne pourrait être rapidement paralysée si ses lignes d'approvisionnement vers l'Amérique du Nord étaient coupées, l'Allemagne se prépara à réappliquer cette approche à compter du 1er février 1917.

Préoccupée par le fait que la reprise de la guerre sous-marine sans restriction pourrait amener les États-Unis dans la guerre aux côtés des Alliés, l'Allemagne a commencé à élaborer des plans d'urgence pour cette possibilité. À cette fin, le ministre allemand des Affaires étrangères Arthur Zimmermann a été chargé de rechercher une alliance militaire avec le Mexique en cas de guerre avec les États-Unis. En échange de l'attaque contre les États-Unis, le Mexique s'est vu promettre la restitution des territoires perdus pendant la guerre américano-mexicaine (1846-1848), notamment le Texas, le Nouveau-Mexique et l'Arizona, ainsi qu'une aide financière substantielle.


Le télégramme Zimmerman

Une communication secrète entre l'Allemagne et le Mexique a été révélée le 3 mars 1917.

Arthur Zimmermann, secrétaire d'État aux Affaires étrangères de l'Empire allemand, a été chargé de maintenir les États-Unis à l'écart de la Première Guerre mondiale. Son plan était aussi ingénieux qu'improbable. Il décida d'offrir au Mexique un soutien financier et militaire s'il acceptait d'attaquer les États-Unis et tentait de regagner les territoires perdus lors de la guerre américano-mexicaine de 1846-1848. Cela maintiendrait les États-Unis occupés – et hors d'Europe.

Le 19 janvier, Zimmermann a envoyé un télégramme codé au président mexicain, via les ambassadeurs allemands aux États-Unis et au Mexique, décrivant le plan. Ce fut sa première erreur. Ce que ni Zimmermann, ni même les Américains, ne savaient, c'est que les Britanniques mettaient la ligne sur écoute.

Le télégramme a été intercepté et décodé, mais il a laissé les services secrets britanniques dans une situation délicate. Voici les preuves nécessaires pour faire entrer les États-Unis dans la guerre, mais s'ils étaient rendus publics, les Américains sauraient que les Britanniques exploitaient leur trafic diplomatique et les Allemands sauraient que leur code avait été déchiffré.

Les Britanniques avaient un plan. Un agent, connu sous le nom de « M. H », a soudoyé un employé d'un bureau de télégraphe à Mexico pour obtenir une copie, ce qu'il savait qu'ils auraient. Cela a été montré aux Américains qui ont publié une histoire de couverture selon laquelle il avait été volé à l'ambassade d'Allemagne au Mexique. Le haut commandement allemand considérerait cela comme beaucoup plus probable que leurs codes ne soient enfreints.

Même à ce stade avancé, Zimmermann aurait pu sauver son plan. L'alliance mexicaine-allemande proposée était si improbable que beaucoup aux États-Unis ont tout simplement refusé d'y croire. Il semblait plus probable que les Britanniques aient inventé l'histoire pour les entraîner dans la guerre. Le 3 mars, cependant, dans un geste étonnant, juste au moment où même la presse américaine soutenait l'idée de contrefaçon, Zimmermann a avoué que le télégramme était authentique. Le 2 avril, le président Wilson demande au Congrès de déclarer la guerre à l'Allemagne.


Document Deep Dive : que disait le télégramme Zimmermann ?

Le 17 janvier 1917, des briseurs de code britanniques dans la salle 40, le bureau de cryptoanalyse du renseignement naval britannique, ont intercepté un télégramme en provenance d'Allemagne. Au début, ils soupçonnaient que le message codé était une communication de routine. Mais, assez tôt, les cryptologues ont découvert que ce qu'ils tenaient dans leurs mains était une missive top secrète qui allait changer le cours de la Première Guerre mondiale.

De cette histoire

Vidéo: Décryptage du Musée National de Cryptologie

Contenu connexe

Il y a de fortes chances que vous ayez étudié le télégramme Zimmermann dans un cours d'histoire, mais avez-vous déjà vu le message codé ? Le ministre allemand des Affaires étrangères Arthur Zimmermann a envoyé le message diplomatique à Heinrich von Eckardt, l'ambassadeur d'Allemagne à Mexico, lui demandant de parler au président du Mexique. Il a proposé que les deux nations concluent une alliance si le Mexique faisait la guerre aux États-Unis, détournant ainsi les Américains du conflit en Europe, l'Allemagne apporterait son soutien et aiderait le Mexique à reconquérir le Texas, le Nouveau-Mexique et l'Arizona.

Fuite au public par le président Woodrow Wilson, le contenu incendiaire du message a poussé les États-Unis dans la guerre. "Aucune autre cryptoanalyse n'a eu de conséquences aussi énormes", déclare David Kahn, auteur de Les casseurs de code, un ouvrage fondateur sur la cryptologie.

Dans sa collection, les Archives nationales conservent le télégramme codé Zimmermann, tel que reçu par von Eckardt, ainsi que la traduction anglaise du télégramme. Cliquez sur les onglets jaunes des documents ci-dessous pour suivre l'histoire de la façon dont le message a été déchiffré.

Les notes sont basées sur une conversation avec Kahn et des informations véhiculées dans le livre de Barbara W. Tuchman Le télégramme Zimmermann et au National Cryptologic Museum de Fort Meade, Maryland.


Qu'était le télégramme Zimmermann ? Et comment cela a-t-il conduit l'Amérique à entrer dans la Première Guerre mondiale ?

Le télégramme Zimmermann était la dernière pièce qui a lancé l'Amérique dans la Première Guerre mondiale. Mais qu'était le télégramme Zimmermann ? Et quelles ont été ses conséquences pour la Première Guerre mondiale et au-delà ? Shelli Boyd explique.

Arthur Zimmermann, ministre allemand des Affaires étrangères, dont le télégramme porte le nom.

Qu'était le télégramme Zimmermann ?

Jusqu'en 1917, les États-Unis étaient restés officiellement neutres pendant la Première Guerre mondiale. Et tandis que certains groupes plus anglophiles étaient plus enclins à soutenir la Triple Entente de la Grande-Bretagne, de la France et de la Russie, de nombreux Américains voulaient que les États-Unis restent neutres. La position de neutralité pendant la Première Guerre mondiale était la plate-forme utilisée par le président de l'époque, Woodrow Wilson, pour être réélu en novembre 1916, et il était déterminé à la défendre. Cependant, plusieurs événements ont rendu difficile pour le président Wilson de rester neutre. Et il y avait des encouragements de la Triple Entente, qui voulait que les États-Unis se joignent à la guerre contre la Triple Alliance de l'Allemagne, de l'Autriche-Hongrie et de l'Italie.

Le premier événement qui a provoqué la colère de nombreux Américains a été l'attaque allemande du paquebot britannique RMS Lusitania en 1915. Le naufrage du Lusitania a tué 1 198 civils, dont 129 Américains. D'autres paquebots ont également été attaqués par les forces allemandes. Pourtant, le président Wilson a réussi à rester neutre car l'Allemagne a accepté de limiter les dommages causés par de telles attaques, bien que cela n'ait pas duré. En janvier 1917, l'Allemagne a décidé de relancer la guerre sous-marine sans restriction, dans l'espoir de restreindre l'approvisionnement alimentaire de la Grande-Bretagne et de conduire à sa reddition. Les Allemands savaient que cela pourrait encourager la participation américaine à la guerre, et ils espéraient qu'ils pourraient affaiblir la Grande-Bretagne assez rapidement pour que toute réponse américaine soit trop tardive. Cependant, le télégramme Zimmermann a également joué un rôle clé dans la participation américaine.

Qu'était le télégramme Zimmermann ?

Le télégramme Zimmermann était un message codé envoyé par le ministre allemand des Affaires étrangères, Arthur Zimmermann, à l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique, Heinrich von Eckardt. Dans le télégramme, il proposait une alliance entre l'Allemagne et le Mexique qui pourrait aider l'Allemagne à gagner la guerre et le Mexique à regagner des territoires précédemment perdus au profit des États-Unis : les États américains du Texas, du Nouveau-Mexique et de l'Arizona.

La raison pour laquelle il a été envoyé était de détourner l'attention et le soutien américains de l'Europe. Consciente que l'Amérique pourrait entrer en guerre à l'approche d'une guerre sous-marine allemande sans restriction, l'Allemagne voulait garder l'Amérique et ses ressources occupées assez longtemps avec une guerre avec le Mexique afin qu'elle puisse affaiblir et vaincre la Grande-Bretagne. Le Mexique a finalement rejeté la proposition en raison de l'instabilité interne et car il était très peu probable qu'il vainque les États-Unis dans une guerre.

Le télégramme Zimmermann, cependant, a été intercepté par les services secrets britanniques. Les décrypteurs britanniques, notamment Nigel de Grey, ont réussi à déchiffrer le code rapidement. Cependant, les Britanniques, craignant que l'information ne révèle leur réseau de renseignement, y compris l'interception de communications diplomatiques américaines, n'en ont d'abord pas divulgué le contenu. Après avoir été envoyés le 19 janvier 1917, ce n'est que fin février que les Britanniques ont eu suffisamment de preuves - et une histoire sur la façon dont ils ont obtenu les informations - à partager avec l'ambassade américaine à Londres. De là, il est allé à Wilson.

Quand l'Amérique est-elle entrée dans la Première Guerre mondiale ?

Le président Wilson n'a pas vraiment cru au télégramme Zimmermann lorsqu'il a été informé pour la première fois de son contenu, mais les Britanniques avaient suffisamment de preuves pour le convaincre. Après Wilson, il a été diffusé dans les médias américains et, bien sûr, il a suscité l'indignation du public américain.

Le télégramme Zimmermann a réussi à convaincre le président Wilson de se joindre à la guerre, mais tout aussi important, c'est le dernier élément qui a déclenché la colère et le soutien des citoyens américains. Après tout, ce n'était que quelques mois auparavant que le public américain avait voté pour Wilson, qui ne voulait pas entrer en guerre. Un mois après la révélation du télégramme Zimmermann, les États-Unis n'étaient plus intéressés à maintenir leur neutralité dans la guerre et ont officiellement rejoint la Première Guerre mondiale le 6 avril 1917 en déclarant la guerre à l'Allemagne.

Les conséquences du télégramme Zimmermann au-delà de la guerre

Une conséquence clé du télégramme Zimmermann était d'enrager les citoyens américains et ainsi de les encourager à se porter volontaires pour rejoindre la guerre. Parallèlement, il a rendu le Selective Service Act de mai 1917 plus acceptable pour le public américain. La loi soutenait le besoin de plus de soldats par le biais de la conscription et exigeait que les hommes âgés de 21 à 30 ans s'inscrivent dans l'armée. Les États-Unis ont pu envoyer un grand nombre de troupes en 1918, ce qui a grandement aidé la Grande-Bretagne et la France après le retrait de la Russie de la guerre (ce qui a eu lieu officiellement en mars 1918).

Le télégramme Zimmermann a également eu de graves répercussions sur la politique intérieure des États-Unis. Après l'entrée en guerre, le Selective Service Act a conduit près de 5 millions d'hommes américains à rejoindre l'armée, environ 2 millions en tant que volontaires et près de 3 millions dans le cadre de la conscription. Les travailleuses reprennent souvent les emplois laissés par ces hommes. Le nouveau statut économique des femmes a contribué à soutenir la demande de donner le droit de vote aux femmes.

En conclusion

Le télégramme Zimmermann a incité les États-Unis à se joindre à la Première Guerre mondiale, mais ce n'était pas la seule raison pour laquelle ils ont rejoint. Les autres facteurs étaient que les États-Unis étaient déjà sous la pression de leurs alliés pour se joindre et en raison de la guerre sans restriction de l'Allemagne - le télégramme Zimmermann était la goutte d'eau.

Le télégramme Zimmermann a joué un rôle important dans la Première Guerre mondiale, en termes de perception de la guerre par le public américain, et l'inclusion opportune des forces américaines a aidé les puissances alliées à vaincre l'armée allemande.

Que pensez-vous de l'article ? Faites-nous savoir ci-dessous.

Cet article vous a été présenté par Shelli Boyd de CustomEssaiMeister service d'écriture.

Note de l'éditeur : ce lien externe n'est en aucun cas affilié à ce site Web. S'il vous plaît voir le lien ici pour plus d'informations sur les liens externes.


Télégramme Zimmerman : qu'est-ce que le télégramme Zimmerman et comment a-t-il affecté la Première Guerre mondiale ?

Le télégramme Zimmerman était un élément important de la décision de l'Amérique d'entrer dans la Première Guerre mondiale. Après être resté neutre dans la guerre pendant près de trois ans, plusieurs événements se sont produits en 1916 et au début de 1917 qui ont amené l'Amérique dans la guerre contre l'Allemagne.

L'Allemagne s'était déjà engagée dans une guerre sous-marine sans restriction contre les Britanniques, où les Allemands ont déclaré qu'ils couleraient tout navire dans ou à proximité des eaux britanniques sans avertissement. Cela comprenait non seulement les navires britanniques et alliés, mais même les navires de pays neutres, tels que les États-Unis. Plusieurs cas de sous-marins allemands coulant des navires civils neutres et des navires civils britanniques, comme le William P. Frye, un navire marchand américain en 1915, le navire de croisière britannique Lusitanie en 1915, et le navire français Sussex au début de 1916.

Version codée par télégramme Zimmerman

En mai 1916, l'Allemagne a accepté de mettre un terme à la pratique de la guerre sous-marine sans restriction (attaque des navires sans avertissement) afin d'empêcher une éventuelle entrée en guerre des États-Unis. Au début de 1917, cependant, le blocus naval britannique de l'Allemagne (que les États-Unis ont honoré) causait de graves difficultés à l'économie allemande, incitant les Allemands à renouveler leurs attaques navales tous azimuts contre les Britanniques, dans le but de forcer la Grande-Bretagne demander la paix.

Craignant toujours l'effet d'antagonisme des Américains et leur probable entrée en guerre aux côtés de la Grande-Bretagne et de la France, l'Allemagne décide de faire une offre au Mexique. Cette offre a été envoyée à l'ambassadeur d'Allemagne au Mexique par le ministre allemand des Affaires étrangères, Arthur Zimmerman. Dans le soi-disant télégramme Zimmerman, l'Allemagne a proposé une alliance entre l'Allemagne et le Mexique en cas d'entrée en guerre des États-Unis. L'Allemagne a promis une aide financière au Mexique et un soutien dans une guerre mexicaine pour reconquérir le territoire perdu lors de la première guerre américano-mexicaine. Le télégramme a également demandé au Mexique d'aider à négocier la paix entre l'Allemagne et le Japon afin d'amener les Japonais également dans la guerre contre l'Amérique et la Grande-Bretagne.

Version décodée par télégramme Zimmerman

Les Britanniques interceptèrent le message codé et présentèrent la lettre décodée au président américain Woodrow Wilson le 24 février 1917. Le contenu du télégramme fut rendu public à la presse américaine le 1er mars et la réaction de la population américaine était prévisible. Combined with the resumption of Germany's unrestricted submarine warfare on February 1, 1917, President Wilson asked Congress for a declaration of war on Germany on April 2, 1917 . Congress voted for war, and the U.S. declared war on Germany on April 6, 1917, entering World War One.

Related to the contents of the Zimmerman Telegram are several questions:

Did the Germans admit that the Telegram was genuine? Or did they claim it was "fake news?"

On March 29, 1917, Zimmerman publicly admitted that he did indeed send the telegram to his ambassador in Mexico, defending his action as a logical precaution in the event of American entry into the war. Until his confirmation, many in the U.S. doubted the authenticity of the letter.

Did Mexico consider declaring war on the United States based on the Zimmerman Telegram?

The short answer is NO. Mexico was in the middle of one of the bloodiest civil wars in all of history at the time, and the government of President Carranza knew Mexico could not win against America, especially since Mexico had been unable to effectively prevent American occupation of the port city of Vera Cruz by the U.S. in 1914, and also had been unable to stop the American Army under General John Pershing from entering northern Mexico in 1916 in pursuit of Mexican rebel leader Pancho Villa.

Why was Japan mentioned in the Zimmerman Telegram and what was the Japanese reaction?

Japan had entered the war against Germany on Britain's side in 1914, primarily to gain control of German colonies among islands in the Pacific Ocean and on mainland China. The Zimmerman Telegram instructed the German minister in Mexico to ask the Mexican president to act as an intermediary between Germany and Japan to bring Japan into the theoretical war with the United States. Japan later released a statement that they were not interested.

Below is the transcription of the infamous, and very ill-advised Zimmerman Telegram:

Transcript of Zimmermann Telegram (1917)

(Decoded message text of the Zimmermann Telegram)

FROM 2nd from London # 5747.

"We intend to begin on the first of February unrestricted submarine warfare. We shall endeavor in spite of this to keep the United States of America neutral. In the event of this not succeeding, we make Mexico a proposal or alliance on the following basis: make war together, make peace together, generous financial support and an understanding on our part that Mexico is to reconquer the lost territory in Texas, New Mexico, and Arizona. The settlement in detail is left to you. You will inform the President of the above most secretly as soon as the outbreak of war with the United States of America is certain and add the suggestion that he should, on his own initiative, invite Japan to immediate adherence and at the same time mediate between Japan and ourselves. Please call the President's attention to the fact that the ruthless employment of our submarines now offers the prospect of compelling England in a few months to make peace." Signed, ZIMMERMANN


BIBLIOGRAPHY

Barbara W. Tuchman, The Zimmerman Telegram (1958).

P. Edward Haley, Revolution and Intervention: The Diplomacy of Taft and Wilson with Mexico, 1910–1917 (1970).

Additional Bibliography

Katz, Friedrich. The Secret War in Mexico: Europe, the United States, and the Mexican Revolution. Chicago: University of Chicago Press, 1981.

Suárez Argüello, Ana Rosa. Pragmatismo y principios: La relación conflictiva entre México y Estados Unidos, 1810–1942. Mexico City: Instituto Mora, 1998.

Citez cet article
Choisissez un style ci-dessous et copiez le texte de votre bibliographie.

"Zimmermann Telegram ." Encyclopedia of Latin American History and Culture. . Encyclopédie.com. 17 Jun. 2021 < https://www.encyclopedia.com > .

"Zimmermann Telegram ." Encyclopedia of Latin American History and Culture. . Retrieved June 17, 2021 from Encyclopedia.com: https://www.encyclopedia.com/humanities/encyclopedias-almanacs-transcripts-and-maps/zimmermann-telegram

Styles de citation

Encyclopedia.com vous donne la possibilité de citer des entrées de référence et des articles selon les styles courants de la Modern Language Association (MLA), du Chicago Manual of Style et de l'American Psychological Association (APA).

Dans l'outil "Cite this article", choisissez un style pour voir à quoi ressemblent toutes les informations disponibles lorsqu'elles sont formatées selon ce style. Ensuite, copiez et collez le texte dans votre bibliographie ou liste d'ouvrages cités.


Dilemma for British Naval Intelligence

The proposal, which built on poor US- Mexican relations, was refused. Unbeknown to Germany, British Naval Intelligence had intercepted the telegram and deciphered it. Whilst the British authorities wanted to pass this information to the Americans, to do so would reveal that communications were being intercepted. The Americans would not appreciate the thought that their signals might also be collected. If the Germans then became aware of this and changed their codes, the intelligence advantage would be lost. Only when the Admiralty found a solution to this was the decrypted telegram sent to the Foreign Secretary, Arthur Balfour.

The answer was that there were several copies of the telegram, with slightly different language. By handing over the decoded version sent via the German Embassy in Washington to Mexico, the British Government hoped to hide the fact that the message had been intercepted, so that it would appear that the document had been leaked in Mexico instead.

On 3 February, America broke off diplomatic relations with Germany following the German resumption of unrestricted submarine warfare. Although they did not declare war, the environment was now more receptive to change. On 24 February 1917 Britain released the message to President Wilson. Shortly afterwards reports of the telegram issued in the American press. Some believed that the telegram was Allied propaganda and a fake. The doubt ended when Zimmermann acknowledged authorship. The result was public outcry in the US. On April 2, 1917, Wilson asked Congress to declare war on Germany, stating, ‘The world must be made safe for democracy,’and war was declared on Germany on 6 April. David Kahn, the cryptographic historian, has said that ‘No other single cryptanalysis has had such enormous consequences.’


Zimmermann Telegram - History

Germany’s issuing of the Zimmermann Note (also called the Zimmermann Telegram) during The Great War (WWI) would be among the most disastrous plans in the history of warfare. The United States had maintained a desire to stay remain neutral. However, after a clear and present danger to homeland security was revealed when the telegram was discovered, the United States decided to enter the war. As soon as the U.S. entered the fray, the tide would change and Germany and its allies would head down the path of defeat.

The Contents of the Telegram

On January 16, 1917, Arthur Zimmermann, Germany’s Foreign Secretary, sent a coded message to the German consulate in Mexico. Within the contents of the telegram, the decoded message suggested that Germany form an alliance with Mexico. Germany promised that it would completely fund a Mexican invasion of the United States if the US were to enter into the war against Germany.

Abbreviated versions describing the Zimmermann letter make it seem as if Germany was promoting an arbitrary invasion of the United States, which would be a senseless act. When reviewing the full details of the events surrounding the Zimmermann Telegram, it becomes obvious that Germany’s intention was to bog down the United States on a domestic war. This would make it impossible for the United States from committing its troops to the European theater.

The note was intercepted by Great Britain and the message was decoded. Once the contents of the message were revealed to the public, a U.S. declaration of war was inevitable.

Mexico and the Zimmermann Note

Before delving into more of the history of the Zimmermann Telegram, it is necessary to point out Mexico’s reaction or, more accurately, Mexico’s disinterest. Basically, the Mexican government did not want to go to war. Germany though it could make a tremendous offer: in the event the U.S. lost the war, Germany would ensure Mexico regained its lost territories of Arizona, Texas and New Mexico. Again, Mexico was not interested in any war with America. After the contents of the telegram were revealed, Mexico issued a public denunciation of it.

U-Boat Warfare

Tensions between the U.S. government and Germany were very strained over U-Boat (submarine) warfare that was being conducted on the high seas. On May 7, 1915, a German U-Boat sunk the ship the Lusitania off the coast of Ireland. Roughly 128 Americans were killed. This created major outrage among the American populace and almost changed the public opinion about staying out of any wars in Europe.

There were agreements reached between Germany and the U.S. that Germany would cease unrestricted U-Boat warfare. By 1917, however, Germany was taking the steps to greatly expand U-Boat warfare on the high seas. Such activity would surely have brought the United States into the war. Again, if the U.S. did declare war on Germany due to increased U-Boat warfare, a military conflict with Mexico would force the U.S. to defend its home front.

Woodrow Wilson and a Policy of Non-Intervention

President Woodrow Wilson adhered to the Progressive mantra of non-intervention. This means the foreign policy of the United States would greatly limit its entry into conflicts between other nations. During the early 20th century, the American populace was not interested in foreign wars. However, The Great War had broken out in Europe and was spreading to other parts of the globe. It seemed that the United States might have to be pulled into the war. Wilson resisted entry and ran for and won reelection on the basis that he would keep the U.S. from entering into the war.

When the public learned about the Zimmermann Telegram, the public was outraged. The American people had already experienced numerous major wars since the founding of the nation and were not interested in errantly entering another. However, American people were not going to ignore a provocative action such as the Zimmermann Note.

While Wilson was a proponent of entering World War I, he was certainly not going to ignore Germany’s desire to provoke a war between America and Mexico. Wilson was also not going to tolerate unrestricted U-Boat warfare, which was greatly threatening American interests and lives.

A Declaration of War is Sought

On April 2, 1917, Woodrow Wilson made a War Decree speech to Congress. He made it clear he wished to wage a war to end all wars and save western civilization from destruction. On April 4, 1917, Congress passed a Declaration of War against Germany. Two days later, the Wilson signed the law and the US entered World War I.


Voir la vidéo: Zimmermann Telegram 1917 -- Hear and Read the Full Text -- Submarine Warfare


Commentaires:

  1. Medoro

    Et où vous logique?

  2. Laodegan

    Désolé pour l'interférence ... Je connais cette situation. Écrivez ici ou dans PM.



Écrire un message