10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Teddy Roosevelt

10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Teddy Roosevelt


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

1. Sa mère et sa première femme sont décédées le même jour.

Le jour de la Saint-Valentin en 1884, la mère de Roosevelt est décédée de la fièvre typhoïde. Un étage au-dessus dans la même maison, sa première épouse, Alice, est décédée moins de 12 heures plus tard de la maladie de Bright et des complications de l'accouchement du premier enfant du couple deux jours auparavant. « La lumière s'est éteinte dans ma vie », a écrit Roosevelt dans son journal cette nuit-là.

2. Roosevelt était un commissaire de police de la ville de New York.

Après sa nomination en 1895, Roosevelt a tenté de réformer l'un des services de police les plus corrompus des États-Unis. Le futur président faisait régulièrement des promenades nocturnes pour s'assurer que les officiers suivaient leur rythme. Sa décision d'appliquer une loi impopulaire interdisant la vente d'alcool dans les saloons le dimanche a fait de lui une figure très impopulaire à New York, mais il a persisté dans la croisade même après avoir reçu deux lettres piégées par la poste.

3. Roosevelt est allé se baigner dans la rivière Potomac.

Au cours de sa présidence, le célèbre amateur de plein air a souvent échappé aux confins de la Maison Blanche. Roosevelt a navigué sur son yacht présidentiel sur les rivières Potomac et Anacostia et a régulièrement dirigé des expéditions de randonnée à Rock Creek Park où il escaladait des falaises et utilisait des brindilles et des souches pour s'entraîner à la cible avec son revolver. Après de pénibles promenades le long du Potomac, le président se débarrassait parfois de tous ses vêtements et plongeait dans la rivière pour se rafraîchir.

LIRE LA SUITE: Comment Teddy Roosevelt a créé une image de la virilité américaine

4. Il a remporté le prix Nobel de la paix.

L'homme célèbre pour ses exploits à San Juan Hill pendant la guerre hispano-américaine et la diplomatie « Big Stick » a remporté le prix Nobel de la paix 1906 pour son rôle dans la médiation du traité de Portsmouth, qui a mis fin à la guerre russo-japonaise. Roosevelt a été le premier Américain à remporter le prix, et il a utilisé l'argent du prix pour financer une fiducie pour promouvoir la paix industrielle.

5. Roosevelt a été le premier président en exercice à quitter le pays.

En novembre 1906, Roosevelt est entré dans l'histoire présidentielle en devenant le premier directeur général à quitter les États-Unis. Il a navigué à bord de l'USS Louisiana pour inspecter personnellement la construction du canal de Panama, un projet qu'il avait défendu en tant que président.

6. Un accident de boxe l'a rendu pratiquement aveugle d'un œil.

Roosevelt a boxé pour le championnat intra-muros des poids légers de l'Université Harvard et a continué à s'entraîner de manière récréative au cours de sa carrière politique. Pendant ses jours à la Maison Blanche, il a régulièrement opposé ses ducs à d'anciens boxeurs professionnels et autres partenaires d'entraînement jusqu'à ce qu'un coup de poing d'un jeune officier d'artillerie brise un vaisseau sanguin et le laisse presque aveugle de l'œil gauche.

7. Roosevelt était un auteur prolifique.

Dès ses premiers jours, Roosevelt avait une passion pour la lecture et l'écriture. Il a écrit son premier livre, La guerre navale de 1812, à l'âge de 23 ans et s'est forgé une réputation d'historien sérieux. Au cours de sa vie, Roosevelt a écrit 38 livres, dont une autobiographie, une biographie d'Oliver Cromwell, une histoire de la ville de New York et la série en quatre volumes La conquête de l'Ouest. L'amateur de plein air a également écrit de nombreux livres et articles de magazines sur la chasse et ses exploits frontaliers.

8. Il était membre du Hasty Pudding Club.

Alors qu'il était étudiant à Harvard, Roosevelt a été élu au Hasty Pudding Club, et il a été le secrétaire du club social pendant sa dernière année. Roosevelt était l'un des cinq présidents, les autres étant John Adams, John Quincy Adams, Franklin D. Roosevelt et John F. Kennedy, à avoir été membre du club.

9. Roosevelt a déjà escaladé le Cervin.

Alors qu'il était étudiant à Harvard, le Dr Dudley Sargent a averti Roosevelt, qui avait été un enfant maladif, que, en raison d'un cœur faible, le fait de ne pas mener une vie sédentaire pouvait avoir des conséquences fatales. "Docteur, je vais faire toutes les choses que vous me dites de ne pas faire", a répondu Roosevelt. « Si je dois vivre le genre de vie que vous avez décrit, peu m’importe à quel point elle est courte. » Un an après l'obtention de son diplôme, Roosevelt a profité de sa lune de miel européenne avec Alice pour escalader l'Alp suisse de 15 000 pieds avec deux guides.

LIRE LA SUITE: 7 héritages méconnus de Teddy Roosevelt

10. Il s'est porté volontaire pour diriger une unité d'infanterie pendant la Première Guerre mondiale.

Au début de la Première Guerre mondiale, l'ex-président de 58 ans avait hâte de retourner au front. Roosevelt fait pression avec véhémence sur le président Woodrow Wilson pour qu'il l'envoie en France à la tête d'un corps expéditionnaire de 200 000 hommes. Dans tout le pays, les partisans du héros de San Juan Hill ont organisé des rassemblements de soutien, mais Roosevelt n'a pas été appelé à combattre dans la guerre qui a finalement coûté la vie à son fils Quentin, qui a été tué au combat lorsque son avion a été abattu au-dessus de la France en 1918 .


10 choses que vous ne savez peut-être pas sur Teddy Roosevelt – HISTOIRE

Avec des parcs nationaux dans les 50 États et plusieurs territoires américains, le Service des parcs nationaux des États-Unis est vaste. Et si tout le monde connaît Old Faithful à Yellowstone ou El Capitan à Yosemite, il reste encore beaucoup à découvrir sur les parcs nationaux américains. Des grottes hantées aux sources thermales aux allures de spa, voici 10 choses que vous ne saviez pas sur les parcs nationaux américains.


6 choses que nous remercions encore Teddy Roosevelt pour aujourd'hui

Même ceux d'entre nous qui peuvent à peine se souvenir d'un seul fait de la classe d'histoire du lycée (levant la main) se souviennent probablement du nom de Theodore Roosevelt pour quelques raisons clés. Le 26e président des États-Unis a servi de 1901 à 1909 et il est le chef de file du programme national connu sous le nom de Square Deal, qui se concentrait sur les « trois C » : la protection des consommateurs, la réglementation des entreprises et le conservationnisme. L'héritage de Roosevelt continue de vivre aujourd'hui à bien des égards, même si son mandat a pris fin il y a plus d'un siècle. Voici six choses pour lesquelles nous remercions encore Teddy Roosevelt aujourd'hui :

1. Il a créé le Service forestier des États-Unis

La conservation était un élément majeur dans les plans de Roosevelt pour revitaliser le pays, et après avoir pris ses fonctions en 1901, il a créé le United States Forest Service (USFS), qui poursuit aujourd'hui sa mission "de maintenir la santé, la diversité et la productivité des forêts et de la nation prairies pour répondre aux besoins des générations présentes et futures."

Il y a tout ce qu'il a fait personnellement, en tant que naturaliste et personnage public, pour promouvoir la protection de la nature - mais c'est ce qu'il a fait en tant que président qui compte, Clay Risen, rédacteur en chef adjoint du New York Times et auteur de "The Crowded Hour: Theodore Roosevelt, les Rough Riders et l'aube du siècle américain », dit par e-mail. « Il a pris ce qui était encore un mouvement naissant et l'a fermement implanté dans la politique du gouvernement américain. Grâce à lui, l'idée que le gouvernement a un rôle essentiel à jouer dans la protection du patrimoine naturel américain n'a jamais été sérieusement remise en question, en fait, il est devenu un élément essentiel de notre identité collective.

2. Il a signé une loi créant cinq parcs nationaux et 150 forêts nationales

Roosevelt a protégé plus de 230 millions d'acres (93 millions d'hectares) de terres et désigné le premier refuge faunique du pays (Pelican Island, auquel nous reviendrons dans un instant), a présidé à la création du National Forest Service et a signé la loi sur les antiquités. , qui accordait aux présidents le pouvoir de protéger les sites naturels et culturels. Faisant appel à la nouvelle loi, il a aidé à créer 18 monuments, créé cinq parcs nationaux (Crater Lake, Oregon Wind Cave, South Dakota Sullys Hill, North Dakota Mesa Verde, Colorado et Platt, Oklahoma) et 150 forêts nationales.

Lors de la pose de la pierre angulaire de la porte d'entrée du parc national de Yellowstone en 1903, Roosevelt a déclaré dans un discours: "Le parc de Yellowstone est quelque chose d'absolument unique au monde, pour autant que je sache. Le schéma de sa préservation est remarquable dans sa démocratie essentielle. Ce parc a été créé et est maintenant administré pour le bien et le plaisir de la population. Le seul moyen pour le peuple dans son ensemble de s'assurer à lui-même et à ses enfants la jouissance à perpétuité de ce que le parc de Yellowstone a à offrir est d'en assumer la propriété au nom de la nation et de sauvegarder et préserver jalousement le paysage, les forêts et les créatures sauvages."

"Il est facile d'imaginer un univers alternatif, où les pressions du 20e siècle ont découpé presque toutes les terres disponibles aux États-Unis et où la conservation est devenue une bataille perdue d'avance entre des pouvoirs enracinés et un mouvement environnemental sous-financé", a déclaré Risen. "Encore une fois, il y a tellement de réalisations, mais c'est celle à laquelle je reviens toujours dans ma tête."

3. Il a changé le rôle du père américain

"Je connais beaucoup de gens, moi y compris, qui sont frappés par l'engagement de Teddy Roosevelt envers sa famille", dit Risen. "Pour un personnage aussi public, il était une personne intensément privée quand il le voulait, et il a construit une grande et chaleureuse sphère autour de sa vie domestique, en particulier lors de son second mariage. Il adorait ses enfants d'une manière qui dément le stéréotype de l'homme victorien de la fin du XIXe siècle – les visiteurs de sa maison à Sagamore Hill décrivent à quel point il jouait librement et physiquement avec ses enfants, presque comme un enfant lui-même. Bien sûr, il était toujours Teddy Roosevelt, et il était toujours un homme de sa classe et de son époque – sa femme faisait une grande partie des tâches ménagères et il passait beaucoup de temps loin de chez lui. Néanmoins, je ne pense pas que vous puissiez comprendre pleinement Teddy Roosevelt tant que vous n'aurez pas compris l'importance de sa famille pour lui."

4. Il a créé les 51 premières réserves d'oiseaux

Ornithologue amateur passionné, Roosevelt se passionnait pour la protection des espèces aviaires contre les braconniers. En 1903, il a créé Pelican Island, en Floride, en tant que première réserve fédérale d'oiseaux et en tant que première unité de ce qui allait devenir le National Wildlife Refuge System. Aujourd'hui, vous pouvez trouver un refuge près de chez vous en visitant https://www.fws.gov/refuges/find-a-wildlife-refuge/?method=zipcode et en tapant votre code postal.

5. Il a lancé la construction du canal de Panama

Roosevelt croyait qu'il était important qu'il y ait un canal qui enjambe l'isthme de Panama afin de soutenir les objectifs militaires et commerciaux américains. La Colombie a refusé les conditions américaines pour la construction du canal, alors Roosevelt a apporté son soutien à la classe politique du Panama qui cherchait à former une nation indépendante. La nation nouvellement établie du Panama a ensuite vendu la zone du canal à l'Amérique pour 10 millions de dollars et un montant annuel supplémentaire qui a augmenté au fil du temps. Le canal de Panama a été achevé en 1914 et continue d'être une voie commerciale majeure aujourd'hui - en 2019, le canal a enregistré un total de 13 785 transits, transportant 252 millions de tonnes (228 tonnes métriques) de marchandises et générant des péages totalisant 2 592 millions de dollars.

6. Il a aidé à mettre fin à la guerre russo-japonaise

Roosevelt est devenu le premier Américain à remporter le prix Nobel de la paix lorsqu'il a persuadé les parties de la guerre russo-japonaise de se réunir lors d'une conférence de paix au chantier naval de Portsmouth à Kittery, dans le Maine. Grâce à ses efforts de médiation, les deux parties ont signé le traité de Portsmouth le 5 septembre 1905, qui a mis fin à la guerre. L'année suivante, Roosevelt a reçu le prix Nobel de la paix 1906. Mais selon Risen, cette réalisation monumentale n'était que la pointe de l'iceberg en termes d'héritage durable de Roosevelt.

"Teddy Roosevelt est souvent caricaturé comme un homme violent, ou du moins agressif", dit Risen. "Et il y a quelque chose à cela, à la fois dans sa vie personnelle et dans ses opinions en matière de politique étrangère. Mais il était aussi plus complexe que cela, surtout en tant que président. Dans sa jeunesse et sa vieillesse, il a parfois eu une vision chauvine et belliqueuse du monde. Mais à la Maison Blanche, il a apporté d'énormes contributions aux mécanismes de règlement des différends et à la diplomatie. Il a remporté le prix Nobel de la paix pour avoir négocié la fin de la guerre russo-japonaise, mais ce n'était que le début de ses réalisations."

HowStuffWorks gagne une petite commission d'affiliation lorsque vous achetez via des liens sur notre site.

Oui, ce pays a vu sa juste part de Roosevelt, voici comment les principaux acteurs sont liés : Theodore et Franklin Roosevelt étaient des cousins ​​au cinquième degré et Eleanor était la nièce de Theodore.


10 choses que vous ne saviez pas sur Theodore Roosevelt

Beaucoup d'entre vous savent que le président Theodore Roosevelt a passé du temps à Medora. Vous avez probablement aussi entendu sa célèbre citation, "Je n'aurais jamais été président sans mes expériences dans le Dakota du NordCependant, il y a plus dans le temps de l'ancien président ici que ces deux histoires. Voici dix choses que vous ne savez peut-être pas sur Theodore Roosevelt.

10. Lorsque Roosevelt est arrivé à Medora pour la première fois, il avait vingt-quatre ans et était marié à sa première femme, Alice, depuis trois ans.

9. Roosevelt était à Medora pendant douze jours avant de payer Sylvane Ferris, le frère de Joe Ferris et Bill Merrifield $14,000 pour acheter la croix de Malte.

8. Certains des Theodore Roosevelt’s “Cavaliers“, les hommes qu'il a dirigés à la bataille de San Juan Hill, étaient des cow-boys qu'il a rencontrés dans les Badlands.

7. Les cow-boys de Medora considéraient initialement le président Roosevelt comme faible et ne le prenaient pas au sérieux en partie parce qu'il portait des lunettes.

6. Teddy ne jouait pas simplement au cow-boy pendant son séjour dans le Dakota. Il a investi près de la moitié de son héritage dans ses deux ranchs du Dakota du Nord.

5. Journaliste A.T. Packard a prédit que Roosevelt deviendrait président après son retour de Medora et des Badlands. Quinze ans plus tard, cette prédiction s'est réalisée.

4. Roosevelt a poursuivi les voleurs qui avaient volé son bateau pendant trois jours ! Il les a arrêtés et les a ramenés à Dickinson.

3.Vous voyez, il faut plus d'une balle pour tuer un Bull Moose», est la ligne Roosevelt a commencé un discours de campagne avec un public après avoir été abattu quelques instants auparavant.

2. La raison pour laquelle il est venu à Medora pour la deuxième fois était que sa femme et sa mère sont décédées le même jour. Roosevelt a déploré, “La lumière est sortie de ma vie.”

1. Il était presque en duel avec le marquis De Mores. Le duel aurait été une mauvaise nouvelle pour Roosevelt, le marquis était un homme mortel formé à l'Académie militaire française de Saint-Cyr et avait déjà tué des hommes. Roosevelt, aurait également été gêné par sa mauvaise vue.

Si vous voulez entendre plus d'histoires sur les aventures de Theodore Roosevelt, ses amours et les expériences qui l'ont façonné en notre 26e président, vous voudrez aller voir "Un hommage de Theodore Roosevelt à Medora". Le spectacle a lieu tous les jours au Théâtre de l'Ancien hôtel de ville !


10 faits intéressants sur Theodore Roosevelt

Theodore Roosevelt est l'une des personnes les plus reconnaissables qui ont jamais servi en tant que président. Il était le 26e président des États-Unis et sa moustache et ses lunettes de marque aident à raconter son histoire de cow-boy. Roosevelt est peut-être né dans une famille aisée, mais lorsqu'il était enfant, il souffrait beaucoup d'asthme. C'est pourquoi il a embrassé une vie si ardue et finalement pourquoi il a décidé d'entrer en politique.

Une chose que la plupart des gens ne réalisent pas, c'est qu'il n'a pas été élu pour son premier mandat. Roosevelt a prêté serment après l'assassinat de William McKinley. Son message de parler doucement et de porter un gros bâton a résonné auprès de nombreuses personnes à travers le monde.

1. Il a eu une très mauvaise journée

Le 14 février 1884 fut un jour extrêmement mauvais pour Theodore Roosevelt. Sa mère souffrait de fièvre typhoïde et elle est décédée dans la matinée. Plus tard dans la journée, la femme de Roosevelt, souffrant de la maladie de Bright et de complications post-natales de leur premier enfant, est également décédée. D'une manière ou d'une autre, Roosevelt a trouvé le courage d'écrire dans son journal ce soir-là et ses mots ont tout dit. "La lumière a disparu de ma vie."

2. Roosevelt était un flic

Environ une décennie après cette très mauvaise journée, Roosevelt a été nommé commissaire de police de la ville de New York. À l'époque, le NYPD était considéré comme l'un des services de police les plus corrompus au monde. Une fois nommé, on le trouvait souvent en train de marcher dans les rues à minuit, s'assurant que ses officiers faisaient leur travail.

Au cours de ses réformes, Roosevelt a décidé qu'il était important de s'assurer que toutes les lois étaient appliquées dans la ville. L'une de ces lois était assez impopulaire car elle interdisait de vendre de l'alcool dans un saloon le dimanche. L'application de cette loi signifiait que Roosevelt était pour le moins un homme très impopulaire. Il a reçu non pas une, mais deux lettres piégées par la poste pour ses efforts.

3. Il aimait se déshabiller

En tant que président, Roosevelt trouverait les limites de la Maison Blanche un peu étouffantes. Il s'échappait souvent pour pouvoir faire une longue et tranquille promenade le long de la rivière Potomique. Parfois, il emmenait son yacht sur la rivière pour mener des expéditions de randonnée. Vous pourriez le trouver escaladant des falaises et tirant sur des souches avec son revolver qu'il transportait partout.

Pendant les mois d'été, il n'était pas rare que Roosevelt ait chaud et transpire lors de ces aventures en plein air. Plutôt que de prendre un bain à la Maison Blanche, vous pourriez le trouver en train de se baigner dans la rivière Potomic pour se rafraîchir.

4. Il a fait beaucoup de premières américaines

Roosevelt a fait ou accompli un certain nombre de choses qui étaient des premières pour le bureau présidentiel américain. Plus particulièrement, il a été le premier Américain à remporter le prix Nobel de la paix. Bien qu'il était connu pour ses efforts pendant la guerre hispano-américaine et qu'il parlait souvent de frapper les gens avec son gros bâton, Roosevelt a également joué un rôle déterminant dans le traité qui a mis fin à la guerre russo-japonaise. Le traité de Portsmouth lui a valu le prix, que Roosevelt utiliserait pour créer un fonds d'affectation spéciale qui favoriserait la paix industrielle.

Roosevelt a également été le premier président à quitter le pays alors qu'il était encore en fonction. En novembre 1906, il monte à bord de l'USS Louisiana afin d'étudier les travaux en cours sur le canal de Panama. On ne pouvait guère lui en vouloir – c'était l'un des plus grands projets pour lesquels il avait fait campagne et le canal allait changer le cours du trafic maritime.

5. La boxe était un grand amour

Roosevelt a commencé la boxe comme il a pris presque tout dans la vie - pour contrer son asthme. Il aimait le sport et n'avait pas peur de donner un coup de poing ou deux pour s'amuser avec quelqu'un. Il faisait partie de l'équipe intra-muros de Harvard et s'est battu pour leur championnat des poids légers à un moment donné. Même lorsqu'il était président, il était connu pour mettre les gants et s'entraîner avec des boxeurs professionnels et toute autre personne disposée à faire un tour ou deux.

Cette tradition s'est poursuivie jusqu'au jour fatidique où il s'entraînait avec un jeune officier d'artillerie. Un coup de poing malhonnête a réussi à atteindre Roosevelt dans l'œil gauche et il a cassé un vaisseau sanguin. Le résultat a été une cécité presque complète de cet œil, c'est donc aussi le jour où il a décidé que la boxe était un sport pour les hommes plus jeunes avec une meilleure vue.

6. Il est démocrate aujourd'hui

Roosevelt a été nommé vice-président républicain, mais il était très certainement un progressiste. Pendant son mandat, il a tenté d'orienter le GOP vers une politique de réglementation des entreprises dans le pays en mettant l'accent sur la confiance obligatoire, ou de permettre à chaque entreprise une chance équitable de succès sans monopole.

La conservation était également un point important pour Roosevelt. Il a aidé à étendre de nombreuses forêts nationales et parcs nationaux qui existaient tout en essayant d'aider à obtenir un accord carré pour l'Américain moyen. Pendant plusieurs années, sa nature progressiste l'a mis en désaccord avec la direction conservatrice du parti républicain, mais d'ici le cycle électoral de 1920, il semblait qu'il redeviendrait président. Les problèmes de santé auxquels il a été confronté lors de ses expéditions en Amazonie ont cependant fait des ravages et il est décédé en 1919.

Malgré les divisions qu'il a créées, Roosevelt est considéré comme l'un des plus grands présidents que le pays ait jamais eu. Il est l'un des quatre présidents commémorés sur le mont Rushmore.

7. L'écriture était un autre amour

Bien que Roosevelt soit surtout connu pour son travail d'amateur de plein air et d'aventurier, il était aussi un auteur très prolifique. Au cours de sa vie, il a écrit 38 livres au total, ses livres les plus populaires étant la série de quatre volumes intitulée The Winning of the West. Il a écrit son premier livre à l'âge de 23 ans, intitulé La guerre navale de 1812.

Roosevelt avait toujours eu un amour pour la mer et la marine en général. Il a mis l'accent sur la Marine pendant son mandat, ce qui a donné à la Marine américaine le surnom de « Grande Flotte Blanche ». Roosevelt n'a combattu aucune guerre en tant que président, mais une partie de cela est venue de la tournée mondiale qu'il a envoyée à la marine pour montrer à quel point les États-Unis avaient augmenté leurs forces.

8. La neutralité de la Première Guerre mondiale l'a rongé

Même s'il avait près de 60 ans au moment de la Première Guerre mondiale, cela ne l'a pas empêché de suivre ses passions. Roosevelt voulait désespérément que les États-Unis entrent en guerre et la politique de neutralité le rongeait. Son souci était que les alliés américains ne respecteraient pas la position neutre après la guerre et que si les États-Unis ne s'impliquaient pas, ils n'auraient pas la chance d'aider à façonner le monde par la suite.

Sa passion de s'impliquer dans cette guerre était telle qu'à 58 ans, il s'est porté volontaire pour aller au front. Woodrow Wilson était président à l'époque et lorsque la guerre éclata, Roosevelt fit campagne pour être envoyé en France avec 200 000 hommes. Des rassemblements de soutien ont eu lieu dans tout le pays, mais c'est son fils qui a été appelé à agir à sa place. Le fils de Roosevelt, Quentin, a suivi une formation de pilote et a combattu au-dessus de la France en 1918, son avion a été abattu et il a été tué au combat.

Roosevelt a eu le cœur brisé une fois de plus. Cela a peut-être été, en fait, l'une des raisons de l'effondrement de sa santé un an plus tard.

9. Il détestait les médecins

Alors qu'il fréquentait Harvard, un médecin, le Dr Dudley Sargent, a déclaré à Roosevelt qu'il devait réduire toutes ses activités physiques. Roosevelt a appris qu'il avait un cœur faible et que s'il choisissait une vie active au lieu d'une vie sédentaire, ses choix auraient probablement des conséquences fatales.

La réaction de Roosevelt à la nouvelle était prévisible. « Docteur », a-t-il dit, « je vais faire toutes les choses que vous me dites de ne pas faire. » Il ne voulait pas vivre une vie sédentaire parce que cela le rendrait malheureux. Juste pour prouver que le docteur avait tort, Roosevelt prendrait alors deux guides avec lui et escaladerait le Cervin. Il a en fait gravi cette alpage suisse de marque pendant sa lune de miel.

10. Beaucoup le qualifieraient de raciste aujourd'hui

Roosevelt a tenté de chevaucher les questions de race et d'immigration, mais il était clair qu'il avait un parti pris interne pour ceux qui étaient différents. Il a dit un jour que 90 % des meilleurs Indiens seraient des Indiens morts. "Le cow-boy le plus vicieux a plus de moral que l'Indien moyen."

Il a également qualifié la présence d'hommes noirs aux États-Unis de « terrible problème ». Au crédit de Roosevelt, il a également déclaré que la seule ligne de conduite morale à prendre était de traiter un homme comme un homme en fonction de son mérite et non de sa couleur de peau.

Quant à l'immigration, Roosevelt était tout à fait pour l'immigration légale et tout à fait contre ceux qui essaieraient de se faufiler dans le pays. Son désir de voir l'Amérique réussir était basé sur le fait que quiconque viendrait ici prêterait allégeance au drapeau américain et n'aurait même pas de drapeau secondaire. Il n'y aurait pas d'Allemand ou d'Irlandais. Il n'y aurait que des Américains.


21 choses très américaines que vous serez surpris de ne pas savoir

Si vous êtes américain, vous devez absolument apprendre ces choses. Même si vous ne l'êtes pas, ils sont plutôt cool.

Pour une raison quelconque, les parties les plus ridicules de l'histoire américaine ne sont souvent pas enseignées au lycée. Apparemment, il est plus important d'enseigner l'« essentiel » que le « juteux », il semble donc que nous devrons faire ce que vos professeurs d'histoire américains n'ont pas fait. Personne ne peut être blâmé de n'avoir aucune idée de qui est le vrai Oncle Sam ou à quoi ressemblent réellement les aigles, mais voici votre chance de remettre les pendules à l'heure.

Vous ne pourrez plus jamais voir l'Amérique de la même manière.

1. Le « cri du pygargue à tête blanche » classique est en fait un faucon à queue rousse. Les cris du pygargue à tête blanche sont plutôt faibles.

Malgré ce que "le rapport Colbert" et d'innombrables autres veulent vous faire croire, le "screech pygargue à tête blanche" patriotique est en fait un mensonge. En réalité, les pygargues à tête blanche ont un cri beaucoup moins intense et ce "cri perçant et fort" est en fait un tout autre oiseau. L'expert en oiseaux Connie Stanger a déclaré à NPR : "Malheureusement pour le pygargue à tête blanche, il a comme un petit type de rire caquetant qui n'est pas vraiment très impressionnant pour l'oiseau." Bien que certainement majestueux, les prouesses du pygargue à tête blanche ont également été remises en question à travers l'histoire, avec beaucoup soutiennent que son statut de rapace charognard et voleur en fait un mauvais choix pour l'oiseau national.

2. Abraham Lincoln est dans le Wrestling Hall of Fame.

À 22 ans, Lincoln a été décrit comme capable de « distancer, surélever, battre et abattre n'importe quel homme dans le comté de Sangamon », dans l'Illinois. Lors d'un match, le futur président se serait mis en colère contre la tentative de tricherie de son adversaire, alors il a utilisé ses longs bras pour prendre l'adversaire à la gorge et le secouer. Le Wrestling Hall of Fame n'a pu trouver qu'une seule défaite de lutte enregistrée dans les 300 matchs d'Honest Abe.

3. L'oncle Sam était une vraie personne nommée Samuel Wilson.

Samuel Wilson était un emballeur de viande à Troy, NY qui a combattu pendant la Révolution américaine et est devenu l'inspecteur officiel de la viande de l'armée du Nord pendant la guerre de 1812. Wilson était bien connu à Troie pour son commerce de la viande et pour sa gentillesse et au fil du temps a été donné le surnom, "Oncle Sam." Lorsque Wilson a commencé à fournir et à inspecter de la viande pour les troupes pendant la guerre de 1812, les troupes de Troie plaisantaient en disant que les « U.S. » l'étiquette sur les barils de viande représentait en fait l'oncle Sam. Cette idée a finalement été étendue à tous les articles militaires des États-Unis avec « U.S. » et ainsi l'Oncle Sam est devenu la figure de proue de la puissance américaine.

4. Les premiers-nés de la famille Budweiser devaient goûter la bière avant le lait de leur mère.

L'entreprise Anheuser-Busch s'est transmise de père en fils pendant cinq générations. C'était tellement une entreprise familiale que chaque fils aîné devait avant tout goûter sa bière, y compris le lait de sa mère. Plus récemment, Budweiser, ou plutôt Anheuser-Busch Cos. Inc., a été rachetée par la société belge InBev. Personne n'a suivi pour voir si les enfants d'InBev seront obligés de participer à cette tradition.

5. Le "Seventh-Inning Stretch" a peut-être été accidentellement créé par Howard Taft.

Bien que ce ne soit peut-être qu'une légende, l'histoire raconte que le président Taft assistait à un match de baseball et qu'au cours du match, il est devenu de plus en plus mal à l'aise dans sa petite chaise en bois. Taft était un homme très grand et ne pouvait finalement plus supporter d'être confiné dans le petit espace, alors à la septième manche, il s'est levé pour se dégourdir les jambes. Pensant que le président était sur le point de partir, le reste du public s'est également levé pour montrer son respect. Taft s'est finalement rassis et le public l'a rejoint, créant ainsi le "Seventh Inning Stretch". Du moins selon la tradition.

Dans ce jeu, Taft est également devenu le premier président à lancer le « premier lancer » de cérémonie. L'année dernière, les Nationals de Washington ont ajouté Taft à leur liste de présidents de course.

6. Le Mall of America appartient à des Canadiens.

Le Mall of America, situé à Bloomington, dans le Minnesota, appartient en fait au groupe Triple Five, basé à Edmonton, au Canada. Le groupe canadien a également eu l'idée et a conçu le lieu, de sorte que ce n'était jamais entièrement un centre commercial américain, malgré le nom et l'incarnation des principes américains de l'excès et du commerce. Le Canada est, bien sûr, sur le continent nord-américain, alors voilà.

7. Le 2 juillet est en fait le vrai jour de l'indépendance américaine.

Le deuxième Congrès continental de Philadelphie a en fait voté pour approuver une résolution d'indépendance le 2 juillet et plus tard ce jour-là, le Pennsylvania Evening Post a publié : « Ce jour-là, le Congrès continental a déclaré les Colonies unies États libres et indépendants.

C'est le 4 juillet que le Congrès a adopté la Déclaration officielle d'indépendance, bien que la plupart des gens ne l'aient même pas signée avant début août. Philadelphie n'a célébré la déclaration que le 8 juillet, l'armée continentale ne l'a appris que le 9, et l'Angleterre n'en a eu aucune idée avant le 30 août. À l'époque, John Adams a même déclaré que « le 2 juillet 1776 sera le [moment] le plus mémorable de l'histoire de l'Amérique ».

8. John Quincy Adams et Theodore Roosevelt ont fréquemment plongé dans la rivière Potomac.

Bien que se baigner dans le tronçon du Potomac à Washington DC serait de nos jours un mauvais moment, les présidents John Quincy Adams et Theodore Roosevelt aimaient le faire à l'époque. Selon les propres mots de Roosevelt, "Si nous nageions le Potomac, nous enlevions généralement nos vêtements."

Ce n'étaient pas les seuls présidents qui aimaient nager nus, car FDR, Kennedy, Johnson et Carter seraient également des fans.

9. La Statue de la Liberté a "l'orteil de Morton".

L'orteil de Morton, c'est lorsque votre deuxième orteil est plus long que votre premier "gros orteil". C'était une forme idéalisée dans la sculpture grecque et c'est pourquoi la Statue de la Liberté a la condition assez commune.

10. Il y a un bureau plein de bonbons sur le sol du Sénat américain.

Le bureau de bonbons est une tradition continue qui a été lancée en 1968 par le sénateur californien George Murphy, qui gardait son bureau plein de bonbons malgré une règle d'interdiction de manger sur le sol. Depuis, la tradition s'est perpétuée. Actuellement, il est détenu par le sénateur de l'Illinois Mark Kirk (R), qui remplit le bureau de bonbons de l'Illinois comme les barres Mars, Jelly Belly et la gomme de Wrigley.

11. Le deuxième prénom de Harry Truman est simplement "S".

Les parents de Truman ne pouvaient pas choisir un deuxième prénom pour le petit Harry, alors ils ont simplement choisi la lettre "S". Cela a satisfait ses deux grands-pères, Anderson Shipp Truman et Solomon Young.

12. Le serment d'allégeance a été créé par des annonceurs, et l'inclusion de "sous Dieu" est un produit de la peur rouge.

"The Youth's Companion" était un magazine qui fournissait également des drapeaux américains aux écoles à travers le pays vers la fin du 19ème siècle. Le 8 septembre 1892, ils ont publié la promesse, écrite par un employé du magazine, de promouvoir le nationalisme et vraisemblablement de vendre plus de drapeaux et d'abonnements. L'engagement a fini par décoller dans tout le pays, mais au fil des ans, il a subi quelques changements.

À l'origine, l'engagement impliquait un salut inspiré du salut romain classique, que Mussolini et Hitler ont également adopté. De toute évidence, ce salut a été abandonné. De plus, « des États-Unis d'Amérique » a été ajouté pour indiquer clairement aux immigrants qu'ils s'engageaient aux États-Unis. « Under God » a été ajouté pendant la Red Scare.

13. Sur les 12 personnes qui ont marché sur la lune, 11 étaient des scouts.

Along with those numbers, all three of the members of Apollo 13 were scouts back in the day, and since 1959, there have been 39 astronauts who were also Eagle Scouts.

14. The state of Ohio was accidentally not admitted into the Union until 1953.

It wasn't until 1953 that Ohio congressman George H. Bender brought a bill to the U.S. Congress asking them to retroactively admit his state into the United States of America. Thomas Jefferson had approved the territory more than a century before during his tenure as president, but due to an accidental oversight the state had never been formally admitted. Congress approved Bender's bill and now the "official" day Ohio became a state is March 1, 1803, even if that isn't exactly true.

15. Ellis Island actually didn't force any immigrants to "Americanize" their names.

The popular story goes that many "foreign" sounding last names (often Jewish or Irish) were changed by immigration officers at Ellis Island to be more "American" and easier to pronounce in their new home. This is just a myth. These officers were often immigrants themselves and had no such instructions to offer suggestions for name changes. Nobody has been able to find concrete evidence of a single name being forcefully changed at Ellis Island. This myth comes from the fact that many immigrants actually willingly changed their names before boarding their respective ships to America, where they'd have to fill out a name in the ship log.

The only known name change to officially occur at Ellis Island was actually big news back in the day. Frank Woodhull was born a woman named Mary Johnson, but decided to make a new life for himself in America as a man, so he signed his ship log with the new name. Ellis Island allowed Frank to successfully come into the nation with his new life.

16. The average NFL game has just 10 minutes and 43 seconds of televised gameplay.

The Wall Street Journal found that the actual amount of time the ball is in play during a televised football game is very, very short, totaling less than Meat Loaf's classic, "I'd Do Anything for Love (But I Won't Do That)". Most of the time is spent with the players standing around (67 minutes), while on average only 3 seconds is spent toward showing the cheerleaders. Still, sometimes there's plenty of action even when the ball isn't in play.

17. Captain America is a first-generation Irish immigrant.

Steve Rogers was born July 4, 1920 (which as noted above probably shouldn't actually be our Independence Day) to Irish immigrants Sarah and Joseph Rogers. He had an Irish Catholic upbringing. According to 2010 Census data, 11.2 percent of the U.S. has an Irish heritage.

18. The soil under a George Washington statue in England was shipped from the U.S. in order to fulfill the president's vow never to stand on English soil after the American Revolution.

The U.S. sent London some real American soil along with a statue of George Washington, so that the president wouldn't have to stand on English soil. The Washington statue stands in the tourist heavy Trafalgar Square.

19. You don't need a driver's license to compete in NASCAR.

Technically a state driver's license is not required to compete in NASCAR. In fact, multiple professional racers have had their licenses suspended but have still been able to compete. Kyle Busch had his license suspended for driving 128 mph on a 45 mph street, but was still allowed to race. Back in 2004, Scott Wimmer failed a breathalyzer test, but still competed in the Daytona 500 and other races.

20. The iconic Hollywood sign was originally supposed to be a temporary real estate marker.

Originally created in 1923, the iconic letters over Hollywood were originally put in place as an advertisement for the burgeoning real estate development below. It was originally only supposed to stay up for half a year. In the first version, the whole word, "Hollywoodland" existed, but the "land" was taken out in 1949 when the city of Los Angeles' park department took over the upkeep.

21. Lyndon Johnson whipped out his "Johnson" frequently.

President Lyndon Johnson referred to his Johnson as "Jumbo" and had a propensity to whip it out in front of colleagues at highly inappropriate times, at least according to today's standards. Johnson was also apparently jealous of Kennedy's reputation as a womanizer and set out to try and top him, having what his male aides referred to as a "harem" of mistresses and female colleagues he'd try -- and sometimes succeed -- to sleep with.


Roosevelt was a tireless writer

Orotone print of U.S. President Theodore Roosevelt, 1904, by Edward S. Curtis

Though one might wonder where he found the time, TR was an accomplished and prolific writer. He wrote 38 books, including a four-volume series The Winning of the West, and many articles on hunting and the outdoors. Le sien The Naval War of 1812 earned him kudos among professional historians at the age of 23.


10 Great Things About Teddy Roosevelt

On April 23, 1910, President Theodore Roosevelt gave one of his most famous speeches at the Sorbonne in Paris, France. Known as the “Man In the Arena” speech, but actually titled “Citizenship in a Republic” TR contrasted the bold man of action to the “timid souls that neither know victory or defeat.” A man of action himself, and the youngest president, Teddy Roosevelt had numerous times been in the arena. Here are 10 reasons why Theodore Roosevelt is one of the greatest of Americans.

Creuser plus profond

Map of the Great White Fleet’s voyage (2009 political boundaries shown). Map by TastyCakes.

Roosevelt understood better than most politicians the importance of sea power as a projection of a nation’s power and prestige. Sending the fleet around the world advised all nations, friendly and enemy alike that the United States was a major actor on the international scene and was assuming its rightful place among the world powers. His advice to “Speak softly and carry a big stick” was evidenced by this operation.

9. Russo-Japanese War.

Teddy showed off his diplomatic skills and earned respect and prestige for the US by mediating a treaty ending the Russo-Japanese War. Once again, this diplomacy demonstrated the importance of the place of the US among world powers.

8. African Safari.

Roosevelt standing next to the elephant he shot on safari. Photograph by Edward Van Altena.

After his presidency, TR embarked on a year long trip all over Africa, gathering scientific information and blasting away at all manner of African game. Although the blasting part was not particularly environmentally friendly, the macho image of an ex-president braving the wilds of Africa bolstered his popularity and that of the US around the world. His expedition provided numerous samples for the Smithsonian Institution. Roosevelt also led a scientific expedition into the wilds of the Amazon in 1913-14. A noted conservationist, TR eagerly established national parks and forests.

7. Booker T. Washington.

Booker Washington and Theodore Roosevelt at Tuskegee Institute, 1905.

Roosevelt invited African-American activist Washington to the White House soon after assuming the presidency, an unusual action for those times. No other president had invited a prominent AFrican American to the White House before. (Unfortunately, Roosevelt suffered negative political repercussions for this action.) TR appointed several African-Americans to federal posts and advocated treating all people based on their merits rather than their race or religion.

6. Roosevelt’s Sons.

Roosevelt family at Oyster Bay, circa 1903

Often it is said that a man can be measured by his children, and all 4 of TR’s sons fought in World War I, Quentin dying in aerial combat. The 3 surviving sons all fought in World War II, with Theodore III winning the Medal of Honor, being the onlygeneral and the oldest man to land on the beaches on D-Day at Normandy. (He died of a heart attack a month later.) Theodore III also founded the American Legion. Kermit had volunteered to fight for Britain prior to US involvement in the war in both the First and Second World Wars.

5. “Teddy the Trust Buster.”

In this January 1904 cartoon, the GOP (embodied as an elephant) considers who would be a better Presidential candidate in November 1904: Theodore Roosevelt or Mark Hanna. (The question was moot, as Hanna died within a month of this cartoon’s publication.) Cartoon by Bob Satterfield (1875–1958).

Realizing that huge monopolies were getting to the point where they were enslaving the country, Roosevelt embarked on a crusade to break up those monopolies and encourage competition, revitalizing capitalism in the US.

4. “Man in the Arena” Speech.

Roosevelt shortly after leaving office, October 1910. Photograph by American Press Association.

Discussed previously, this speech sums up Roosevelt’s manly man philosophy (which of course applies to women equally) giving credit to those who dared and lost and scorning those who sit meekly on the sideline. Richard Nixon invoked this speech in his resignation speech in 1974 et in his victory speech after the 1968 presidential election. Nelson Mandela has evoked Roosevelt’s words as have numerous sports personalities in order to inspire their teams

The bullet-damaged speech and eyeglass case on display at the Theodore Roosevelt Birthplace. Photograph by Rickster77 (talk) at en.wikipedia.

Having become president himself due to President McKinley being assassinated, while giving a campaign speech during the 1912 presidential campaign Roosevelt was shot in the chest by a would be assassin. Incredibly, he continued his speech for another 90 minutes. Before the speech was delivered he told the crowd that he had been shot and that “it takes more than that to kill a Bull Moose.“ The assassins bullet had passed through Teddy’s eyeglasses holder and a folded copy of his speech, then entered his chest about 3 inches deep. TR carried that bullet in his chest the rest of his life. (Wow!)

2. Square Deal.

Editorial cartoon by William Charles Morris (1874–1940).

Not exactly a “common man” himself, TR was acutely aware of the needs of the regular guy and made a serious effort to look out for the welfare of the average American. Teddy supported unions and working people, a bold move in those days.

1. San Juan Hill.

Colonel Roosevelt and the Rough Riders after capturing Kettle Hill along with members of the 3rd Volunteers and the regular Army black 10th Cavalry

Despite being a man of means and holding the position of Assistant Secretary of the Navy, TR voluntarily resigned in order to form a regiment of cavalry to fight in the Spanish-American War. Leading the regiment, known as “The Rough Riders” in an attack up Kettle Hill and San Juan Hill against entrenched troops armed with Mauser 98 rifles, Roosevelt led from the front and on foot to overcome barbed wire and withering enemy fire to take the positions. Colonel Roosevelt’s unit lost 200 dead and 1000 wounded in the action, an incredible display of personal and unit courage under fire.

Question for students (and subscribers): What was Teddy Roosevelt’s greatest accomplishment? Please let us know in the comments section below this article.

If you liked this article and would like to receive notification of new articles, please feel welcome to subscribe to History and Headlines by liking us on Facebook and becoming one of our patrons!

Your readership is much appreciated!

Historical Evidence

For more information, please see…

Gould, Lewis L. Theodore Roosevelt. Oxford University Press, 2012.

The featured image in this article, a photograph of Col Theodore Roosevelt standing triumphant on San Juan Hill, Cuba after his “Rough Riders” captured this hill and its sister Kettle Hill during the Spanish American War, is in the public domain in its country of origin and other countries and areas where the copyright term is the author’s life plus 70 years or less. This media file is in the public domain aux Etats-Unis. This applies to U.S. works where the copyright has expired, often because its first publication occurred prior to January 1, 1924, and if not then due to lack of notice or renewal. See this page for further explanation.

About Author

Major Dan is a retired veteran of the United States Marine Corps. He served during the Cold War and has traveled to many countries around the world. Prior to his military service, he graduated from Cleveland State University, having majored in sociology. Following his military service, he worked as a police officer eventually earning the rank of captain prior to his retirement.


8. She played an instrumental role in the global recognition of human rights.

Eleanor’s life changed in 1945 when her husband died. She was no longer the First Lady of the United States. However, her work was not finished. In December of the same year, President Harry S. Truman appointed Roosevelt as one of the first American delegates to the United Nations General Assembly. In its first session on January 10, 1946, Eleanor gathered 17 women from 11 countries and led the drafting of an “Open Letter to the Women of the World.”

By April, she had become the first chairperson of the United Nations Commission on Human Rights. During her time in this role, she led the creation of an international legal document that would outline the rights and freedoms of all humans—the Universal Declaration of Human Rights. Read more from Eleanor about the drafting of this monumental document, an accomplishment which led President Truman to nickname Roosevelt the “First Lady of the World.”


In 2018, opening day at the Fair was at its record highest attendance with 122,645 people (119,145 in 2017), which doesn't come close to the average typical day at the Fair. That number is usually around 166,000 people. So if you're looking to beat the crowds and long lines try to go on the first Thursday.

In 2000, Christina Aguilera preformed to a sold out crowd at the Grandstand. This broke the all-time record for most tickets sold to a single Grandstand show. She currently still holds that record at 22,117 tickets sold.


Though Cuban cigars are associated with Cuba, they were made here in Tampa for many years, earning the city one of its popular nicknames, the Cigar City.

Two famous authors have lived in the area: Jack Kerouac the beat poet and novelist of the 1960s who lived in St Petersburg, and Stephen King, the popular horror writer who lives in Sarasota. Both authors were originally from New England.


Voir la vidéo: 10 CHOSES QUE VOUS NE SAVEZ PAS SUR VOTRE CORPS. Dr Bot


Commentaires:

  1. Hani

    c'est tout simplement incomparable :)

  2. Akinoramar

    Avant de penser le contraire, je vous remercie de l'aide dans cette question.

  3. Fontayne

    Directement à l'œil du taureau

  4. Derian

    Bravo, quels mots ..., une idée remarquable

  5. Dushakar

    Vous ne pouvez rien y faire.



Écrire un message