Carte de l'empire hittite

Carte de l'empire hittite


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Semaine 5 c. Documents hittites

Les Hittites contrôlaient un vaste empire à l'est de Troie dans le centre et le sud-ouest de l'Anatolie à la fin de l'âge du bronze. Leur capitale, Boghazköy (Hattusas), a été découvert en 1834, mais l'existence des Hittites en tant qu'empire puissant n'a été reconnue qu'au début du XXe siècle, lorsque le site a été systématiquement fouillé et son écriture déchiffrée. (Un professeur d'assyriologie d'Oxford voulait que Schliemann le fouille dans les années 1880.) Voici un autre exemple de la contribution que l'archéologie peut apporter à l'histoire. Avant le début du XXe siècle et en 1915, lorsque l'écriture hittite a été déchiffrée, ces personnes et leur histoire étaient en grande partie inconnues. On pensait qu'ils étaient les Hatti dans les documents égyptiens et sont parfois mentionnés dans la Bible hébraïque. L'emplacement exact de plusieurs sites hittites est contesté. Comme vous le verrez dans la conclusion de Michael Wood donnée dans les pages suivantes, l'état des connaissances sur les Hittites est provisoire et changer avec de nouvelles découvertes.

Une estimation de la géographie de l'empire hittite, de Sir Denys Page, L'histoire et l'Iliade homérique.

Se référer au Histoire, archéologie et sciences Livret de ressources pour cette carte.

Plus de 10 000 cunéiforme des tablettes ont été trouvées écrites dans une variété de langues, dont une qui s'appelle maintenant hittite. Bien que les détails historiques et les identifications prêtent à confusion, certaines de ces archives ont été utilisées pour étayer l'actualité de la guerre de Troie, de la puissance et de l'agression grecques mycéniennes, et l'existence de Troie et d'un prince troyen appelé Alexandre (l'autre nom de Paris dans le Iliade). Les arguments sont basés sur des translittérations provisoires en grec à partir du hittite et sur de nombreuses spéculations et arguments de probabilité. Les noms de clé dans les documents hittites sont :

Ahhiyawa traduit par Achéens (terme d'Homère pour les Grecs)

Alaksandros Alexander (l'autre nom de Paris)

Wilusa/Wilios traduit par Ilios ou Ilium un autre nom pour Troie dans Homère

Taruisa traduit par Troie

Millawanda/Miliwata traduit par Miletos

Lazpa traduit par Lesbos

Assuwa traduit par Asie

Michael Wood pp.155-82 [esp. pp. 177-78 et p. 249] propose une tentative de reconstruction des événements. L'empire hittite contrôlait la majeure partie de l'Asie Mineure occidentale, régnant par le biais de rois fantoches et d'alliances, il était également attaqué sur ses autres frontières et s'affrontait également avec l'Égypte. Il était également en traité avec le Grand Roi de Ahhiyawa. Le frère du Grand Roi qui régnait à Miletos soutenait un rebelle qui, profitant de la vulnérabilité des Hittites, attaquait des parties de l'empire ou de ses alliés sur la côte ouest de l'Anatolie et des îles. Dans la foulée, le roi Alaksandros de Taruisa qui était resté fidèle à l'empire hittite fut vaincu et s'enfuit en exil. Les archives diplomatiques sont fragmentaires et difficiles à dater et il n'y a pas d'accord sur la translittération des noms. Les savants sont également en désaccord sur la situation géographique des lieux mentionnés dans les traités et les lettres. Il y a aussi la question de savoir qui était le grand roi d'Ahhiyawa et où se trouvait son royaume, ainsi que le doute quant à savoir si Ahhiyawa peut être assimilé aux Achéens. Le scénario de Wood est qu'Ahhiyawa est en effet Achéen et fait référence à une puissance grecque continentale (comme Agamemnon), que les activités du rebelle et du frère du roi témoignent de l'agression mycénienne en Asie Mineure occidentale, et que l'attaque et le retrait du roi Alaksandros pourraient être le réalité historique derrière la guerre de Troie et le sac de Troie. [Beaucoup de A !]

Ce que les archives diplomatiques hittites peuvent faire, si elles sont traduites et appliquées de cette manière, c'est donner un contexte réel, un contexte historique pour la guerre de Troie et reconnaître que la poésie d'Homère dans le Iliade rappelait quelques perturbations majeures à l'âge du bronze final. En d'autres termes, la guerre de Troie et le sac de Troie sont possible. Plutôt qu'une tentative aristocratique grecque de récupérer une femme enlevée, la guerre de Troie et la destruction de Troie ont été causées par les défis militaires de l'empire hittite en déclin.


Fichier : Mapez la règle hittite es.svg

Cliquez sur une date/heure pour afficher le fichier tel qu'il apparaissait à ce moment-là.

Date/HeureLa vignetteDimensionsUtilisateurCommenter
courant05:33, 14 octobre 20141 890 × 1 194 (402 Ko) Rowanwindwhistler (discussion | contributions) Page créée par l'utilisateur avec UploadWizard

Vous ne pouvez pas écraser ce fichier.


Cartes de l'histoire du monde d'Abeka (7e année)

Les cartes d'histoire du monde sont conçues pour enseigner et réviser les informations présentées dans les textes Abeka de 7e et 10e année Histoire du monde et Histoire et cultures du monde. Ils sont corrélés avec Atlas mondial et études de géographie : hémisphère oriental et avec Histoire et cultures du monde Tests/Projets cartographiques. Les plans quotidiens pour l'historique des 7e et 10e années indiquent quelles cartes utiliser et quand les utiliser (non inclus dans cet ensemble de cartes).

Les cartes physiques, politiques et historiques peuvent être utilisées pour indiquer des lieux importants pendant la leçon d'histoire, pour enseigner et réviser les études de géographie et pour passer en revue les projets de géographie. Ils peuvent également être utilisés pour des quiz et des jeux de révision et des concours.

Les cartes physiques et politiques sont étiquetées d'un côté pour la référence de l'enseignant et non étiquetées de l'autre pour la révision des élèves.

  • 1. World-Physical (divisé en deux cartes, donc doublez la taille une fois assemblées)
  • Hémisphère oriental
  • hémisphère occidental
  • Moyen-Orient
  • L'Europe 
  • Afrique
  • Asie
  • Amérique du Nord
  • Amérique du Sud

    L'empire babylonien d'Hammourabi, l'empire égyptien et l'empire hittite d'un côté et l'empire assyrien, le nouvel empire babylonien et l'empire perse de l'autre.


Carte de l'empire hittite - Histoire

JE. Histoire ancienne

une. Peu connus à leur sujet jusqu'aux découvertes archéologiques du début du 20 ème siècle

b. Migré vers l'Asie Mineure (Turquie moderne) depuis l'Europe du Nord vers 3000 avant notre ère

II. Premier Empire hittite

b. Empire s'étendait de la mer Égée au fleuve Euphrate

III. Second Empire hittite

b. Inclus l'Asie Mineure, la Palestine et la Syrie

je. Guerre continue avec l'Egypte

ii. 1200 avant notre ère - conquis par les barbares du nord

iii. Finalement absorbé par l'Assyrie

une. Lien entre la Mésopotamie et l'Asie occidentale

b. A eu le monopole des métaux arméniens et européens pendant des centaines d'années

c. Fer développé pour les outils et les armes

ré. Richesse du commerce de l'or, du fer, du plomb et de l'argent

e. Commerce montré dans de nombreuses tablettes d'argile excavées

b. Remparts fortement fortifiés

c. Les lois écrites montrent l'influence babylonienne

b. Lions de pierre aux entrées de la ville

c. Sculptures d'animaux et de guerriers

VII. Revoir les questions

une. Où était situé l'empire hittite ?

b. Quelle contribution majeure les Hittites ont-ils apportée à la guerre militaire et à la civilisation mondiale ?


Carte de l'empire hittite - Histoire

La première suggestion de la présence des Hittites en Anatolie centrale au cours de l'âge du bronze moyen est l'occurrence dans les tablettes Kültepe de Personnel indo-européen noms dans la correspondance des marchands assyriens et des dirigeants locaux de l'Anatolie centrale (le &ldquoLand of Hatti&rdquo), dont non indo-européen la langue est connue sous le nom de Hattian (Khattian, Hattic ou Khattic). Bien que l'on sache maintenant que ces Indo-Européens appelaient leur langue Nesite (d'après la ville de Nesa), elle est toujours, de manière confuse, appelée Hittite.

Comme on peut le constater facilement : La cause première de tous ces problèmes est le "linguiste" (spécialiste du langage) : Avec tout leur Indo-ceci et Indo-cela. Il est également évident que le fait que la langue ait été écrite dans une langue dite "sémitique" (akkadienne) aurait été un signal d'alarme pour quelqu'un avec des motifs purs. Voir Sumer-3 pour l'akkadien <<Click>>

Le fait est qu'il n'existe pas de peuple indo-européen : à l'exception des Indiens du nord de l'Inde, qui sont un mélange de dravidiens et ariens. Le fait que les gens parlent une langue similaire n'est pas un indicateur d'affinité génétique ou ethnique. La Grande-Bretagne est un petit pays, mais en raison de son empire antérieur, des millions de personnes dans le monde parlent anglais, sans avoir aucune affinité génétique ou ethnique avec les Britanniques.

Il est également évident que ces artefacts bruts : pour la plupart non identifiables, auraient pu être fabriqués par n'importe qui à tout moment.

Outre le nésite, deux autres dialectes indo-européens ont été trouvés en Anatolie : le luwian (luvien), parlé par les immigrants du sud-ouest de l'Anatolie à la fin du début de l'âge du bronze et écrit plus tard avec les pictogrammes communément appelés hiéroglyphes hittites et le palaic plus obscur, parlé dans le district nord connu à l'époque classique sous le nom de Paphlagonia.
La première connaissance des Hittites puis, dépend de l'apparition de noms typiquement nésite parmi les noms assyriens et hattiens prédominants des textes.

Le problème de l'origine des Hittites a fait l'objet d'une certaine controverse et n'a pas encore été résolu de manière concluante. Pour des raisons linguistiques, certains savants étaient d'abord disposés à les faire venir des terres à l'ouest de la mer Noire, mais il a par la suite été montré que cette théorie est en conflit avec de nombreuses preuves archéologiques. Une autorité plaide pour leur arrivée en Anatolie par le nord-est, en basant sa théorie sur l'incendie ou la désertion au cours du 20ème siècle avant JC d'une ligne de colonies représentant les approches de la Cappadoce depuis cette direction.

Les preuves des villes proches de la rivière Kizil (Halys) et de la Cappadoce, cependant, ne supportent pas cette image d'une armée d'invasion, détruisant les colonies sur son passage et expulsant leurs habitants. L'impression est plutôt celle d'une pénétration pacifique, conduisant peu à peu à un monopole du pouvoir politique. Dès leur première apparition parmi les indigènes anatoliens, les Hittites semblent s'être mêlés librement, tandis que la langue nésite, plus souple, remplace progressivement le hattien. Il a même été avancé que l'Anatolie était la patrie d'origine des Indo-européens et qu'ils se sont progressivement étendus à l'est et à l'ouest après environ 7000 avant JC, emportant avec eux non seulement leur langue mais aussi l'invention de l'agriculture. Il existe cependant de bonnes raisons de rejeter cette théorie.

Passons à la réalité :

Ce non-sens hittite est un exemple abject de la torsion des Albinos

Histoire et religion en bretzels pour accommoder leur agenda raciste.

L'histoire conventionnelle des albinos déclare : qu'environ 2 000 à 1 500 av. les Hittites, prétendument la première des tribus caucasiennes des plaines eurasiennes à pénétrer au Moyen-Orient, s'étaient établis en Anatolie centrale. Remarque : Le terme "Hittites" est d'abord apparu et est tiré de : la Bible King James (publiée pour la première fois en 1611), qui est une traduction "SUPPOSEE" d'une traduction etc. de la première Bible, la &ldquoGreek Septuagint&rdquo plus le Nouveau Testament grec. Les mots hébreux en question se traduisent par les "Les enfants de Heth". Mais c'est un groupe cananéen dans la Bible. Comment ces gens se sont-ils magiquement transposés dans l'histoire de l'Anatolie ?

Remarque : La Bible King James est la neuvième. des nouvelles Bibles des nouveaux albinos a créé la religion du protestantisme : une nouvelle religion pour « protester » la religion chrétienne originale du catholicisme - puis une religion romaine noire. (Hébreux, Égyptiens et Babyloniens ayant leurs propres religions).

Voir l'histoire de la Bible dans la section Matériel supplémentaire.

Genèse 15 : version King James
15:14 Et je jugerai aussi cette nation qu'ils serviront, et ensuite ils sortiront avec une grande richesse.
15:15 Et tu iras en paix vers tes pères, tu seras enterré dans une bonne vieillesse.
15:16 Mais à la quatrième génération, ils reviendront ici, car l'iniquité des Amoréens n'est pas encore complète.
15:17 Et il arriva que, lorsque le soleil se coucha et qu'il faisait noir, voici une fournaise fumante et une lampe allumée qui passait entre ces pièces.
15:18 Le même jour, l'Éternel fit alliance avec Abram, en ces termes : J'ai donné ce pays à ta postérité, depuis le fleuve d'Égypte jusqu'au grand fleuve, l'Euphrate.
15:19 Les Kéniens, et les Kéniziens, et les Kadmonites,
15:20 Et les Hittites, et les Perizzites, et les Rephaïms,
15:21 Et les Amoréens, et les Cananéens, et les Guirgasites, et les Jébuséens.

Hittites

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre À ne pas confondre avec Hattians.


Les Hittites étaient un peuple anatolien qui a joué un rôle important dans l'établissement d'un empire centré sur Hattusa dans le centre-nord de l'Anatolie vers 1600 av. Cet empire a atteint son apogée au milieu du 14ème siècle avant JC sous Suppiluliuma I, lorsqu'il englobait une région qui comprenait la majeure partie de l'Anatolie ainsi que des parties du nord du Levant et de la Haute Mésopotamie. Entre le XVe et le XIIIe siècle av. J.-C., l'empire de Hattusa, appelé conventionnellement l'empire hittite, est entré en conflit avec l'empire égyptien, l'empire assyrien moyen et l'empire du Mitanni pour le contrôle du Proche-Orient. Les Assyriens ont finalement émergé comme la puissance dominante et ont annexé une grande partie de l'empire hittite, tandis que le reste a été renvoyé par les nouveaux arrivants phrygiens dans la région. Après c. 1180 avant JC, lors de l'effondrement de l'âge du bronze, les Hittites se sont scindés en plusieurs cités-états "néo-hittites" indépendantes, dont certaines ont survécu jusqu'au 8ème siècle avant JC avant de succomber à l'empire néo-assyrien.
La langue hittite était un membre distinct de la branche anatolienne de la famille des langues indo-européennes et, avec la langue luwienne apparentée, est la plus ancienne langue indo-européenne attestée historiquement.

Les Hittites appelaient leur langue maternelle ne&scaronili "la langue de Nesa", mais appelaient leur terre natale le royaume de Hattusa (Hatti en akkadien). Le nom conventionnel " Hittites " est dû à leur identification initiale avec les Hittites bibliques dans l'archéologie du 19ème siècle. Malgré leur utilisation du nom Hattusa pour leur état, les Hittites doivent être distingués des Hattians, un peuple antérieur qui habitait la région de Hattusa (jusqu'au début du 2e millénaire avant JC) et parlait une langue sans rapport connue sous le nom de Hattic.

AVEZ-VOUS REÇU CELA ??
Malgré leur utilisation du nom Hattusa pour leur état, les Hittites doivent être distingués des Hattians, un peuple antérieur qui habitait la région de Hattusa (jusqu'au début du 2e millénaire avant JC) et parlait une langue sans rapport connue sous le nom de Hattic.


Ainsi les millions de Hatti disparus comme par magie pour TEMPORAIREMENT faire place aux Hittites, qui eux-mêmes disparaissent bientôt et le Hatti RETOURNENT !

Au cours des années 1920, l'intérêt pour les Hittites s'est accru avec la fondation de la République moderne de Turquie et a attiré l'attention d'archéologues turcs tels que Halet Çambel et Tahsin Özgüç. Au cours de cette période, le nouveau domaine de l'hittitologie a également influencé la dénomination d'institutions, telles que la banque d'État Etibank ("banque hittite") et la fondation du musée des civilisations anatoliennes à Ankara, situé à 200 kilomètres à l'ouest de la capitale hittite et des logements. l'exposition la plus complète d'art et d'artefacts hittites au monde.

BIEN AVEZ-VOUS REÇU CELA ??
Au cours des années 1920, l'intérêt pour les Hittites s'est accru avec la fondation de la République moderne de Turquie et a attiré l'attention d'archéologues turcs tels que Halet Çambel et Tahsin Özgüç. Au cours de cette période, le nouveau domaine de l'hittitologie a également influencé la dénomination d'institutions, telles que la banque d'État Etibank ("banque hittite") et la fondation du musée des civilisations anatoliennes à Ankara, situé à 200 kilomètres à l'ouest de la capitale hittite et des logements. l'exposition la plus complète d'art et d'artefacts hittites au monde.


COMMENT EST-CE POUR PRATIQUE, LES NOUVEAUX DIRIGEANTS ALBINOS D'ANATOLIE (maintenant Turquie), CRÉENT DE L'INTÉRÊT POUR UN &ldquoFAKE&rdquo EMPIRE ALBINO DANS LEUR NOUVEL &ldquoVOLÉ AU PEUPLE NOIR&rdquo EMPIRE.

L'histoire de la civilisation hittite est connue principalement à partir de textes cunéiformes trouvés dans la région de leur royaume, et de correspondances diplomatiques et commerciales trouvées dans diverses archives en Assyrie, Babylonie, Égypte et au Moyen-Orient, dont le déchiffrement a également été un événement clé. dans l'histoire de la linguistique indo-européenne. L'armée hittite a utilisé avec succès des chars, et bien qu'appartenant à l'âge du bronze, les Hittites étaient les précurseurs de l'âge du fer, développant la fabrication d'artefacts en fer dès le 18ème siècle avant JC à cette époque, des cadeaux du " Burushanda" d'un trône de fer et d'un sceptre de fer au roi kaneshite Anitta ont été enregistrés dans l'inscription textuelle d'Anitta.

L'empire hittite a été victime de l'effondrement de l'âge du bronze vers le début du XIIe siècle av. Les dynasties ethniques hittites ont survécu dans de petits royaumes dispersés dans la Syrie moderne, le Liban et Israël. Faute de continuité, leurs descendants se sont dispersés et se sont finalement fondus dans les populations modernes du Levant, de Turquie et de Mésopotamie. Un pur non-sens albinos.


Les Lydiens conquièrent les terres grecques

La chute des Hittites a également donné naissance à la civilisation lydienne. Les Lydiens parlaient une langue liée à l'indo-européen hittite et ont formé leur civilisation autour du sud-ouest de l'Anatolie, mais plus à l'intérieur des terres que les Grecs. Ils ont formé la ville de Sardes, dans la région moderne de Manisa. Comme les Phrygiens, ils étaient faibles au début, mais avec le temps, ils sont devenus une force avec laquelle il fallait compter. Les Lydiens ont fini par conquérir leurs voisins grecs à l'ouest et ont formé un royaume unifié avec la majeure partie de l'Anatolie occidentale sous leur ceinture. Ils sont également crédités de la première utilisation de pièces frappées.

Monnaie lydienne, VIe siècle av. Musée de Pergame. Berlin. ( Domaine public )

Certains historiens, comme Hérodote, prétendent qu'un groupe de colons lydiens a navigué vers l'Italie et a formé la civilisation étrusque, mais la théorie a ses opposants et le débat se poursuit à ce jour. Le royaume de Lydie était à l'apogée de sa puissance à l'époque du roi Crésus, qui était réputé pour sa richesse. Les Perses et d'autres civilisations ont utilisé la comparaison, « riche comme Crésus » pour décrire la richesse des riches. C'est le deuxième roi d'Anatolie à avoir sa légende basée sur l'argent et la richesse. Contrairement aux autres royaumes d'Anatolie, les Lydiens sont tombés à leur époque la plus forte - aux mains de l'empire perse.

Crésus recevant l'hommage d'un paysan lydien (1629). ( Domaine public )


Épisode 82 - Hittite 14 Suppiluliuma irrite l'Egypte

Au lendemain de l'une des plus grandes campagnes de l'âge du bronze, les Hittites de Suppiluliuma doivent consolider leur contrôle sur la Syrie. Cela est compliqué par les questions de politique égyptienne et mitannie, ainsi que par la politique sans fin des petits États syriens, mais il s'avère que si vous avez une armée massive et un génie militaire, de nombreux problèmes politiques ont un moyen de se résoudre simplement. Nous verrons également l'un des événements les plus étranges de l'histoire politique de l'âge du bronze, et nous verrons comment il tourne au vinaigre et déclenche une querelle multigénérationnelle entre l'Égypte et les Hittites.

J'ai mentionné que le podcast History of Egypt contenait une longue série sur la menace ammurite, Abdi-Asherta et son fils. La partie 1 est ici, la partie 2 est ici.

Trouvez une carte de Suppiluliuma I, en particulier avec Alep et Carchemish

Il est difficile de trouver de bonnes cartes de l'empire hittite qui concordent toutes, par exemple, cette carte montre à peu près toutes les terres Kaskan telles qu'elles sont détenues, mais rien dans l'ouest de l'Anatolie. Pourtant, c'est une bonne référence pour l'empire sous Suppiluliuma I.


Les Hittites : le premier empire antique

Les origines des Hittites

Les origines des Hittites sont enveloppées dans les brumes du début du IIe millénaire avant notre ère. Anatolie. La véritable montée en puissance de l'empire a commencé avec ce qu'on appelle l'Ancien Empire. Le fondateur de l'Ancien Empire et le premier grand souverain hittite était Hattusilis I, qui monta sur le trône vers 1650 et régna pendant environ 30 ans.

Une carte montrant l'étendue de l'empire hittite (couleur saumon) et les voisins égyptiens au sud vers 1300 avant JC (vert) (Image: By Crates/Public Domain)

Ceci est une transcription de la série de vidéos Empires antiques avant Alexandre. Regardez-le maintenant, sur The Great Courses.

Comme Anitta, le fondateur du royaume hittite, il était prince de la ville de Kussara, et il avait des ambitions - alors il conquit Hattusas et y déplaça sa capitale. Hattusas avait des attraits : il était situé sur une colline bien défendue et était stratégiquement situé dans le grand coude de la rivière Halys, dans le centre-nord de l'Anatolie.

Les campagnes du roi-guerrier

Relief rocheux de Hattusili III le roi-guerrier (Image : Par Krähenstein/Domaine public)

Hattusilis était un roi-guerrier. Il nous a laissé un récit de ses exploits dans le soi-disant « Testament politique de Hattusilis ». Il dit qu'il a lancé sa toute première campagne vers le nord, détruisant la ville côtière de Zalpa et implantant des garnisons, fournissant aux troupes des terres et des moutons pour leur subsistance.

Il a dirigé sa deuxième campagne contre le nord de la Syrie. Là, il a détruit la ville importante d'Alalah, ainsi qu'un certain nombre d'autres endroits, emportant des montagnes de butin. La façon dont il le dit était: "J'ai rempli ma maison jusqu'au sommet avec leurs biens."

Lors de sa troisième campagne, il fit un raid sur la terre d'Arzawa dans le sud-ouest de l'Anatolie, la pillant de bétail et de moutons, mais alors qu'il y était engagé, il dit : « Derrière mon dos, l'ennemi est venu du Mitanni dans mon pays. Alors toutes les terres me sont devenues hostiles, et seule la ville d'Hattusas est restée. Mais sa divinité protectrice est venue à la rescousse :

La déesse du soleil d'Arina m'a mis sur ses genoux et elle m'a pris par la main et m'a précédé dans la bataille. Je suis allé combattre Nenassa, et quand les gens de Nenassa m'ont vu, ils ont ouvert leurs portes. Mais après cela, je suis allé livrer bataille dans le pays d'Ulma, et les habitants d'Ulma m'ont combattu deux fois dans la bataille et deux fois je me suis battu contre eux, et j'ai détruit Ulma et à sa place j'ai semé du cresson, et ses sept dieux j'ai apporté à le temple de la déesse solaire d'Arina.

Au cours des campagnes suivantes, il rapporte avoir ravagé le nord de la Syrie à plusieurs reprises, combattant le prince d'Alep et menant même une armée hittite à travers l'Euphrate. Il répertorie méticuleusement les charges de butin qu'il a rapportées de Syrie à Hattusas, notamment des cerfs en argent, des tables en or et en argent et un navire à la proue couverte d'argent. Il se vante d'avoir emporté la population d'esclaves du nord de la Syrie et de les avoir dédiées à sa patronne, la déesse du soleil, ainsi que de riches cadeaux qu'il avait fait des métaux précieux qu'il avait saisis.

"Attaquer, détruire, se retirer"

Dans un moment qui en dit long sur la façon dont des conquérants comme Hattusilis se voyaient debout dans l'ombre de ceux qui les avaient précédés, il dit :

Moi, le Grand Roi Labarna, j'ai traversé l'Euphrate de mes propres pieds. Seul Sargon l'avait franchi avant moi. Il avait combattu contre les troupes de la ville de Hahha, mais il n'avait rien fait à la ville de Hahha, ne l'avait pas brûlée par le feu et n'avait pas montré sa fumée au dieu du temps du ciel. Moi, le Grand Roi Labarna, j'ai détruit Hahha et je l'ai totalement abandonné au feu, et j'ai montré sa fumée au dieu du temps du ciel.

Il a ensuite attaché le roi de Hahha à un chariot chargé des biens pillés de sa ville et l'a forcé à traîner le chariot à travers les portes d'Hattusas. La tablette porte le titre simple : « Les actes virils de Hattusilis ». Le but derrière les actes virils de Hattusilis n'est pas clair. Les principautés du nord de la Syrie ne représentaient aucune menace militaire directe pour l'Anatolie, et il semble n'avoir fait aucun effort pour annexer la région.

"Attaquer, détruire, se retirer" est la façon dont un érudit a caractérisé les campagnes de Hattusilis. D'un point de vue stratégique, les campagnes ont peut-être même été contre-productives, pour deux raisons : premièrement, emmener l'armée si loin risquait de rendre le cœur hittite vulnérable aux attaques d'ennemis plus proches. Deuxièmement, même si les principautés du nord de la Syrie n'avaient auparavant constitué aucune menace pour Hatti ou ses possessions, à la suite des campagnes de Hattusilis, elles étaient susceptibles de considérer Hatti comme un voisin hostile et peu susceptible de favoriser ses intérêts à l'avenir, sauf sous la contrainte.

Certains chercheurs ont suggéré un motif économique : Hattusilis cherchait à accéder et à contrôler les routes commerciales importantes qui traversaient le nord de la Syrie, reliant la Mésopotamie aux villes portuaires du Levant. Ils spéculent que l'étain nécessaire à la fabrication du bronze provenait d'Elam, dans le sud-ouest de l'Iran, et que la fin des colonies marchandes assyriennes et de leur réseau avait paralysé la production de bronze à Hatti. L'objectif de Hattusilis était donc de restaurer les routes de l'étain entre l'Anatolie et Élam.

Les valeurs héroïques de Hatti

Mais il convient également de se rappeler qu'il s'agissait d'une société qui accordait une grande importance à ce que nous appelons aujourd'hui les « valeurs héroïques ». Nous le voyons dans le fait que les idéologies royales dans tout le Proche-Orient ancien mettent avant tout l'accent sur le roi en tant que guerrier. Un roi-guerrier prospère subvient aux besoins de son peuple en ramenant à la maison et en distribuant le butin. Que dit donc Hattusilis — et que ne dit-il pas — dans son récit de ses expéditions ?

Il ne se vante pas de renforcer les frontières de Hatti en Anatolie, il se vante des montagnes de butin qu'il a ramenées de ses campagnes le long de ces frontières. Quand il se tourne vers ses incursions syriennes, il ne parle pas de restaurer l'accès à l'étain - il parle de ses réalisations encore plus grandes que celles de Sargon lui-même et se vante ensuite de la façon dont il avait vaincu les rois transportant des chariots chargés de butin à travers les portes de sa capitale. En d'autres termes, ce que faisait Hattusilis, c'était d'être un roi-guerrier – et un assez bon à cela.

Avons-nous vraiment besoin de chercher un motif plus loin ?

Questions courantes sur les Hittites

On ignore en grande partie qui sont les descendants de les Hittites sont aujourd'hui comme ils étaient éradiqué .

Les Hittites formé une forte culture vers 1700 avant notre ère qui s'est développée dans le premier empire antique massif qui menaçait même l'égypte en tant que nation établie.

Les Hittites avaient des esclaves car leur société était féodal et agraire, ce qui signifiait que la plupart étaient des paysans travaillant dans les fermes.

Les Hittites adoré de nombreux dieux, y compris Arinnitti , la déesse du soleil, qui était au sommet de leur structure religieuse.


Exemples d'empire hittite dans les sujets suivants :

Les Hittites

  • Les hittiteEmpire atteint son apogée au milieu du XIVe siècle avant notre ère sous Suppiluliuma I.
  • Les hittite royaume est classiquement divisé en trois périodes, l'Ancien hittite Royaume (ca. 1750-1500 avant notre ère), le Moyen hittite Royaume (environ 1500-1430 avant notre ère) et le Nouveau hittite Royaume (le hittiteEmpire proprement dit, 1430-1180 avant notre ère).
  • En 1160 avant notre ère, le Empire s'était effondré.
  • "Néo-hittite" Publier-Empire États, petits royaumes sous domination assyrienne, peuvent avoir persisté jusqu'à ca. 700 avant notre ère.
  • Les hittiteEmpire est montré en bleu, ca. XVIIIe siècle avant notre ère – env. 1178 avant notre ère.

Les Hittites

  • Les hittiteEmpire a atteint son apogée au milieu du XIVe siècle avant notre ère sous Suppiluliuma I, lorsqu'il englobait une région qui comprenait la majeure partie de l'Asie Mineure ainsi que des parties du nord du Levant et de la Haute Mésopotamie.
  • Le nom conventionnel "Hittites" est due à leur identification initiale avec la Bible Hittites, selon l'archéologie du XIXe siècle.
  • Les Hittites sont ainsi comptés parmi les Cananéens.
  • Les hittiteEmpire à son apogée sous Suppiluliuma I (vers 1350-1322 avant notre ère) et Mursili II (vers 1321-1295 avant notre ère)
  • L'étendue approximative de la superficie maximale de la hittite règle (vert clair) et la hittite règle c. 1350-1300 avant notre ère (ligne verte).

Le Nouveau Royaume

  • Le Nouveau Royaume d'Égypte, également appelé l'Égyptien Empire, est la période de l'histoire de l'Égypte ancienne entre 1550 et 1070 avant notre ère, couvrant les dix-huitième, dix-neuvième et vingtième dynasties égyptiennes.
  • L'Égypte du Nouvel Empire atteindra l'apogée de sa puissance sous Seti I et Ramsès II, qui se sont battus contre les Libyens et Hittites.
  • Finalement, les Égyptiens et Hittites signé un traité de paix durable.
  • Le coût élevé de la guerre a lentement vidé le trésor de l'Égypte et a contribué au déclin progressif de l'Égypte Empire en Asie.
  • Cette carte montre l'égyptien (vert) et hittite (rouge) Empires vers 1274 avant notre ère.

Les Assyriens

  • L'Assyrien Empire était un royaume sémitique majeur, et souvent un empire, du Proche-Orient ancien.
  • Après la chute des Akkadiens Empire, ch. 2154 avant notre ère, et la troisième dynastie sumérienne succédant de courte durée d'Ur, qui a régné au sud de l'Assyrie, l'Assyrie a retrouvé sa pleine indépendance.
  • Cependant, un changement dans la domination assyrienne s'est produit avec la montée de l'Assyrien moyen Empire (1365 AEC-1056 AEC).
  • De plus, au cours de cette période, l'Assyrie a renversé le Mitanni et a éclipsé à la fois le hittiteEmpire et égyptien Empire au Proche-Orient.
  • Il a renversé la vingt-cinquième dynastie d'Égypte et a conquis un certain nombre d'autres civilisations notables, notamment la Babylonie, l'Élam, la Médie, la Perse, la Phénicie/Canaan, l'Aramée (Syrie), l'Arabie, Israël et les Néo-Hittites.

Babylone

  • Après le sac de Babylone par les Hittites, les Kassites ont envahi et pris Babylone, inaugurant une dynastie qui devait durer 435 ans jusqu'en 1160 avant notre ère.
  • Pendant toute la durée du Néo-Assyrien Empire (911-608 avant notre ère) Babylone était sous domination assyrienne ou sous contrôle direct.
  • Babylone devient ainsi la capitale du Néo-babylonien Empire.
  • En 141 avant notre ère, lorsque les Parthes Empire a repris la région, Babylone était dans une désolation et une obscurité complètes.
  • Sous les Parthes, et plus tard, les Perses sassanides, Babylone resta une province des Perses. Empire pendant neuf siècles.

Les Phéniciens

  • Bien que des expéditions maritimes égyptiennes aient déjà été effectuées à Byblos pour ramener des « cèdres du Liban » dès le 3e millénaire avant notre ère, des contacts continus ne se sont produits que dans la Nouvelle-Égypte. Empire période.
  • Au début de l'âge du fer, vers 1200 avant notre ère, les peuples de la mer sont apparus dans la région du nord, ce qui a affaibli et détruit les Égyptiens et Hittites, respectivement.

Le style Empire

L'empire allemand

L'empire brésilien

Dénomination de l'Empire byzantin

  • Tandis que le romain occidental Empire est tombé, le romain oriental Empire, maintenant connu sous le nom de Byzantin Empire, a prospéré.
  • Le Byzantin Empire, parfois appelé le romain oriental Empire, était la continuation du roman Empire à l'Est pendant l'Antiquité tardive et le Moyen Âge, lorsque sa capitale était Constantinople (Istanbul d'aujourd'hui, fondée à l'origine sous le nom de Byzance).
  • Les deux « byzantins Empire" et " Romain oriental Empire" sont des termes historiographiques créés après la fin du royaume que ses citoyens ont continué à appeler leur empire romain Empire et se considéraient comme des Romains.
  • Au fil du temps, la culture de l'Orient romain Empire transformé.
  • Tout comme les Byzantins Empire représente la continuation politique de l'empire romain Empire, L'art et la culture byzantins se sont développés directement à partir de l'art romain Empire, elle-même profondément influencée par l'art grec ancien.
Sujets
  • Comptabilité
  • Algèbre
  • Histoire de l'art
  • La biologie
  • Entreprise
  • Calcul
  • Chimie
  • Communication
  • Économie
  • La finance
  • La gestion
  • Commercialisation
  • Microbiologie
  • La physique
  • Physiologie
  • Science politique
  • Psychologie
  • Sociologie
  • Statistiques
  • L'histoire des États-Unis
  • L'histoire du monde
  • L'écriture

Sauf indication contraire, le contenu et les contributions des utilisateurs sur ce site sont sous licence CC BY-SA 4.0 avec attribution requise.


Voir la vidéo: Sculpture et art monumental de lempire hittite et de ses héritiers néo-hittites et araméens 112


Commentaires:

  1. Poldi

    Je peux recommander de venir sur un site où il y a beaucoup d'informations sur un thème intéressant.

  2. Ransford

    message excellent et opportun.

  3. Templeton

    super:))))

  4. Tocage

    Je n'en doute pas.

  5. Dougul

    Félicitations, quelle excellente réponse.

  6. Voodoom

    Je vous demande pardon de vous interrompre, mais je vous propose d'aller par un autre chemin.

  7. Garafeld

    Je pense que tu as tort. Envoyez-moi un courriel à PM, nous parlerons.



Écrire un message