Guides des étudiants - Histoire

Guides des étudiants - Histoire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.


Guides de fille

Guides de fille (connu comme Éclaireuses aux États-Unis et dans certains autres pays) est un mouvement que l'on trouve dans le monde entier, qui était à l'origine et encore largement conçu pour les filles et les femmes uniquement. Cette organisation a été introduite en 1909, parce que les filles ont demandé à participer au mouvement des scouts de base de l'époque. [1]

Dans différents endroits du monde, le mouvement s'est développé de diverses manières. Dans certains endroits, les filles ont rejoint ou tenté de rejoindre des organisations scoutes. [2] Dans d'autres endroits, tous les groupes de filles ont été créés indépendamment, et au fil du temps, certains de ces groupes de filles ont commencé à s'ouvrir aux garçons, tandis que d'autres ont commencé à fusionner avec les organisations de garçons. Dans d'autres cas, des groupes mixtes ont été formés, parfois pour se scinder plus tard. De la même manière, le nom de guide ou d'éclaireuse a été utilisé par des groupes à des moments différents et dans des lieux différents, certains groupes passant de l'un à l'autre.

L'Association mondiale des guides et des éclaireuses (AMGE) a été créée en 1928 et compte des organisations membres dans 145 pays. Il y a maintenant plus de 10 millions de membres dans le monde. [3] L'AMGE a célébré le centenaire du Mouvement international du guidisme et scoutisme féminin sur trois ans, de 2010 à 2012.


Contenu

Les Clubs Scouts et Guides informels ont existé dès 1915, lorsque la première génération de scouts a dépassé l'âge du scoutisme tout en souhaitant garder un certain sens de la fraternité. Certaines des premières organisations des collèges étaient connues sous le nom de Guildes de Baden-Powell et Guildes de Saint-Georges. [ citation requise ] Un monde équivalent à celui-ci existe aujourd'hui dans l'Amitié Internationale Scoute et Guide, ou AISG. Certains des premiers clubs ont été créés dans des villes universitaires comme Oxford, Cambridge, Manchester et Londres. Les activités inter-clubs ont été organisées par intermittence jusqu'en 1927. En 1920, des Routiers avaient été mis en place pour les personnes de plus de 18 ans, mais de nombreuses personnes faisaient également partie de clubs scouts et guides. Les clubs universitaires se sont regroupés pour former une organisation interuniversitaire, tandis que les clubs universitaires ont formé une configuration similaire. Ce n'est qu'en 1947 que les rencontres inter-clubs reprennent, et même alors seulement pour les clubs universitaires (ceux des universités plutôt que des collèges). Seuls deux collèges (Loughborough et North Staffordshire) ont été admis à Varsity. Aucun autre collège n'a été admis, en partie à cause du snobisme dans les anciens établissements de briques rouges. La Fédération des clubs scouts et guides des écoles normales a été créée en 1956 pour les collèges et, un an plus tard, elle a formé l'organisation intercollégiale. En 1967, l'Intercollegiate et l'Inter-Varsity ont fusionné pour former SSAGO en raison de la diminution du nombre de collèges au fur et à mesure que beaucoup devenaient des universités.

SSAGO avait 40 ans en 2007, pour célébrer cet événement, un emblème spécial a été conçu et le rallye d'été a été remplacé par un événement de réunion organisé près de Lincoln en juillet. Alors que cet événement était organisé comme un rallye, il y avait quelques différences notables, il y avait des feux d'artifice le vendredi soir, tous les membres anciens, nouveaux et SAGGA (qui eux-mêmes célèbrent leur 50e anniversaire) ont été invités à y assister avec des visites d'invités prestigieux tels que Liz Burnley, l'actuel guide en chef.

Les Clubs Scouts et Guides du Royaume-Uni et les équipages des Routiers étaient responsables de l'établissement d'un événement international des Scouts et Guides étudiants appelé le Witan, du nom du rassemblement anglo-saxon des sages appelé Witan. Les deux premiers de ces événements ont été organisés par le groupe scout et guide de l'Université d'Oxford à Gilwell Park en 1959 et 1961. [1] [2]

Rally est un camp national, organisé une fois par trimestre, où les clubs SSAGO du Royaume-Uni se réunissent pour socialiser et participer à un week-end d'activités. La taille d'un rallye peut varier d'environ 100 à plus de 250 personnes. Les trois rallyes ont lieu chaque année en février, juin et novembre et, comme ils sont accueillis par des clubs différents à chaque fois, ils offrent l'opportunité aux participants de visiter de nouveaux lieux. Le club hôte de chaque rallye est choisi lors de l'AGA nationale de SSAGO des années précédentes.

Chaque rallye a un thème choisi par le club hôte, qui est intégré au rallye à travers les différentes activités proposées tout au long du week-end. Souvent, cela comprend des expériences telles que des promenades ou des randonnées, des activités sur place, des visites d'attractions à proximité ou simplement un après-midi de libre pour explorer. En outre, les rallyes peuvent également inclure un ceilidh et un concours de déguisements à thème. [3]

(SUGS, MSAGM Aber SSAGO, Métallos, SSAGS)

  • *En raison de l'impact de la pandémie de COVID-19, le rallye de l'été 2020 (Survival Rally, organisé par Plymouth SSAGO) a dû être reporté, [25] puis annulé. [26] Build-A-Rally et Green Rally Yellow Rally ont été organisés comme des événements virtuels.

En plus des trois rallyes, il y a aussi un bal annuel organisé chaque année par un club SSAGO choisi. Ball offre une alternative au camping et au plein air souvent associés au scoutisme et au guidisme en offrant un repas formel, de la danse et une autre chance de socialiser avec d'autres membres de SSAGO.

En règle générale, les bals seront thématiques, avec des hébergements disponibles à proximité, allant d'hôtels à des cabanes de scouts en fonction du budget des participants. Les bals proposent un programme de soirées bien rempli, permettant à chacun de se faire de nouveaux amis, de rattraper ses anciens et de passer une bonne nuit en dehors du camping. Souvent, le bal comprendra des activités à proximité pour aider les participants à faire un week-end de l'événement. [3]

  • * En raison de la pandémie de COVID-19, City of Steel Ball a été reporté d'avril 2020 à février 2021, un événement virtuel ayant lieu à la date d'origine, mais en raison des restrictions persistantes sur les contacts sociaux au Royaume-Uni, l'événement physique a finalement été annulé.

Il existe actuellement plus d'une trentaine d'universités avec un club SSAGO. Il y en a aussi au moins dix qui n'existent plus. Les universités avec un club SSAGO fonctionnel sont :


Guides d'activités pour les expositions spéciales

Tout au long de l'année, le Bullock Museum accueille des expositions spéciales qui permettent aux visiteurs d'explorer l'histoire, l'art et la science d'une manière différente. Utilisez ces téléchargements pour enrichir l'expérience de vos élèves lors de leur visite au Musée ou de retour en classe.

GUITARE : L'instrument qui a secoué le monde

De ses origines dans la vallée du Nil à nos jours, la guitare a secoué le monde depuis plus de 5 000 ans. Cette exposition emmène les visiteurs dans une exploration fascinante de la science, du son, de l'histoire et de la culture pop derrière l'instrument préféré du monde. Présentant une impressionnante exposition de guitares rares et anciennes, l'exposition est amusante et éducative pour tous les âges.

  • Utilisez le Guide de l'éducateur pour trouver des liens avec le programme et des idées d'activités pratiques en classe. Veuillez noter que certains éléments de l'exposition ont été modifiés en raison des protocoles COVID-19, ils peuvent donc être affichés différemment de ceux décrits dans le Guide de l'éducateur.

GUITARE : L'instrument qui a secoué le monde est une exposition itinérante du Musée National de la GUITARE.

Parrainé par le Albert and Ethel Herzstein Hall Fund.

La citoyenneté noire à l'ère de Jim Crow

À travers des histoires personnelles, des artefacts, des enregistrements musicaux et des séquences historiques, les élèves exploreront la lutte pour la pleine citoyenneté et l'égalité raciale qui s'est déroulée au cours des 50 années qui ont suivi la guerre civile. La citoyenneté noire à l'ère de Jim Crow adopte une perspective nationale sur ces années de transformation avec un accent particulier sur l'évolution des définitions et des expressions de l'égalité et de la citoyenneté. Les récits se concentrent sur les Afro-Américains qui ont poursuivi les idéaux de la reconstruction et ont persévéré face à un système juridique en développement de lois et de politiques Jim Crow favorisant l'inégalité raciale.

  • Demandez l'ensemble d'affiches téléchargeables pour la classe à afficher. Cette série d'affiches gratuites de 8 pièces explore les années de la guerre civile à la Première Guerre mondiale.
  • Utilisez ce guide pédagogique avec vos élèves pour une étude approfondie de nombreux artefacts, images et documents de source primaire de l'exposition
  • "Visitez" cette version interactive et virtuelle de l'exposition et utilisez ce guide de discussion pour mener des conversations engageantes et stimulantes avec vos élèves. qui peut être utilisé à la maison ou en classe pour explorer les sujets de l'exposition ainsi que des leçons qui examinent plus largement les personnages historiques noirs et l'expérience noire dans l'histoire américaine.
  • Plus de détails sur l'exposition

La citoyenneté noire à l'ère de Jim Crow a été organisé par la New-York Historical Society. Soutien principal à l'exposition fournie par le National Endowment for the Humanities: Exploring the human enterprise. Soutien important fourni par la Fondation Ford et Crystal McCrary et Raymond J. McGuire.

Les opinions, constatations, conclusions ou recommandations exprimées dans ces programmes ne représentent pas nécessairement celles du National Endowment for the Humanities.

Accompagnement local assuré par Jeanne et Michael L. Klein.


La plupart des gens croient que l'histoire est une « collection de faits sur le passé ». Ceci est renforcé par l'utilisation de manuels utilisés dans l'enseignement de l'histoire. Ils sont écrits comme s'il s'agissait de recueils d'informations. En fait, l'histoire est NE PAS une « collection de faits sur le passé ». L'histoire consiste à argumenter sur ce qui s'est passé dans le passé sur la base de ce que les gens ont enregistré (dans des documents écrits, des artefacts culturels ou des traditions orales) à l'époque. Les historiens sont souvent en désaccord sur ce que sont les « faits » ainsi que sur la façon dont ils doivent être interprétés. Le problème est compliqué pour les événements majeurs qui produisent des « gagnants » et des « perdants », car nous sommes plus susceptibles d'avoir des sources écrites par les « gagnants », conçues pour montrer pourquoi ils ont été héroïques dans leurs victoires.

L'histoire dans votre manuel

De nombreux manuels le reconnaissent à de nombreux endroits. Par exemple, dans un livre, les auteurs écrivent : « Les histoires des conquêtes du Mexique et du Pérou sont des contes épiques racontés par les vainqueurs. Glorifiés par les chroniques de leurs compagnons, les conquistadors ou conquérants, en particulier Hernáacuten Cortéacutes (1485-1547 ), ont émergé comme des héros plus grands que nature." Les auteurs continuent ensuite à décrire les actions de Cortés &rsquos qui ont finalement conduit à la capture de Cuauhtómoc, qui a régné sur les Mexicas après la mort de Moctezuma. Du point de vue des auteurs, il ne fait aucun doute que Moctezuma est mort lorsqu'il a été touché par une pierre lancée par l'un de ses propres sujets. Cependant, lorsque vous lisez les récits de l'incident, la situation était si instable qu'il n'est pas clair comment Moctezuma est mort. Remarque : il y a peu d'analyse dans ce passage. Les auteurs racontent simplement l'histoire en se basant sur des versions espagnoles de ce qui s'est passé. Il n'y a pas d'interprétation. Il n'y a aucune explication sur la raison pour laquelle les Mexicains ont perdu. De nombreuses personnes pensent que l'histoire consiste à raconter des histoires, mais la plupart des historiens veulent également des réponses à des questions telles que pourquoi les Mexicains ont-ils perdu ?

Quelles sont les sources primaires ?

Pour répondre à ces questions, les historiens se tournent vers des sources primaires, des sources qui ont été écrites au moment de l'événement, en l'occurrence écrites de 1519 à 1521 au Mexique. Ce seraient des témoignages de première main. Malheureusement, dans le cas de la conquête du Mexique, il n'existe qu'une seule véritable source primaire écrite de 1519-1521. Cette source principale est constituée des lettres écrites et envoyées par Cortéacutes en Espagne. D'autres sources sont classiquement utilisées comme sources primaires, bien qu'elles aient été écrites longtemps après la conquête. Un exemple est constitué par le récit écrit par le compagnon de Cortés &rsquos, Bernal Díaz del Castillo. D'autres récits se composent de Mexica et d'autres histoires et traditions nahua sur la conquête du Mexique de leur point de vue.

Faire des arguments dans le manuel

Les historiens utilisent ensuite ces sources pour formuler des arguments, qui pourraient éventuellement être réfutés par des interprétations différentes des mêmes preuves ou la découverte de nouvelles sources. Par exemple, le manuel de Bentley et Ziegler avance plusieurs arguments à la page 597 sur les raisons pour lesquelles les Espagnols ont gagné :

"Les épées d'acier, les mousquets, les canons et les chevaux offraient à Corté et à ses hommes un avantage sur les forces qu'ils rencontraient et aidaient à expliquer la conquête espagnole de l'empire aztèque".

« Indépendamment de la technologie militaire, l'expédition de Cortéacutes a bénéficié des divisions entre les peuples indigènes du Mexique.

"Avec l'aide de Doña Marina, les conquistadors ont forgé des alliances avec des peuples qui en voulaient à la domination des Mexicas, les chefs de l'empire aztèque. "

Idéalement, sous chacun de ces « énoncés de thèse », c'est-à-dire chacun de ces arguments sur les raisons pour lesquelles les Mexicas ont été vaincus, les auteurs donneront quelques exemples d'informations qui étayent leur « thèse ». Pour écrire des essais d'histoire et d'histoire efficaces, en fait pour écrire avec succès dans n'importe quel domaine, vous devez commencer votre essai par la "thèse" ou l'argument que vous voulez prouver avec des exemples concrets qui soutiennent votre thèse. Étant donné que le livre Bentley et Ziegler ne fournit aucune preuve pour étayer leurs principaux arguments, vous pouvez facilement utiliser le matériel disponible ici pour fournir des preuves à l'appui de votre affirmation selon laquelle l'un des arguments ci-dessus est meilleur que les autres. Vous pouvez également utiliser les preuves pour introduire d'autres possibilités : le manque de leadership de Mocteuzuma, la ruse de Cortéacutes ou la maladie.

Devenez un lecteur critique

Pour devenir un lecteur critique, pour vous donner les moyens de « posséder votre propre histoire », vous devez réfléchir attentivement à la question de savoir si les preuves fournies par les auteurs soutiennent réellement leurs thèses. Étant donné que le livre de Bentley et Ziegler ne fournit que des conclusions et peu de preuves pour étayer leurs principaux points, vous pouvez explorer vos notes de cours sur le sujet, puis examiner les principales sources incluses sur la conquête du Mexique sur ce site Web.

Votre devoir pour écrire l'histoire avec des sources primaires

Il existe plusieurs façons d'en faire une mission réussie. Tout d'abord, vous pouvez prendre n'importe laquelle des thèses présentées dans le livre et utiliser des informations provenant de sources primaires pour réfuter it&mdashl'approche "poubelle du livre". Ou, si votre professeur a dit quelque chose en classe dont vous n'êtes pas sûr, trouvez du matériel pour réfuter it&mdashl'approche "poubelle du prof" (et, oui, c'est vraiment bien si tu as la preuve). Une autre approche consiste à inclure de nouvelles informations que les auteurs ont ignorées. Par exemple, les auteurs ne disent rien sur les présages. Si l'on analyse les présages de la conquête, changera-t-il les thèses ou les interprétations présentées dans le manuel ? Ou peut-on vraiment présenter une perspective espagnole ou mexicaine ? Une autre approche consiste à faire votre propre thèse, c'est-à-dire que l'une des principales raisons de la conquête était que Moctezuma avait fondamentalement mal compris Cortéacutes.

Quand les sources ne sont pas d'accord

Si vous travaillez avec les matériaux mexicains, vous rencontrerez la dure réalité de la recherche historique : les sources ne sont pas toujours d'accord sur ce qui s'est passé dans un événement donné. C'est alors à vous de décider qui croire. La plupart des historiens croiraient probablement que les lettres de Cortés&rsquo sont les plus susceptibles d'être exactes, mais cette affirmation est-elle justifiée ? Cortés était dans le feu de l'action et alors qu'il semblait pouvoir remporter une victoire facile en 1519, il n'a pas terminé sa mission avant 1521. Le gouverneur cubain, Diego Velázquez voulait que ses hommes capturent Cortés et le ramènent à Cuba sur des accusations de insubordination. Peignait-il un tableau inhabituellement rose de sa situation afin que le roi d'Espagne continue de le soutenir ? C'est à vous de décider. Ayez le courage de posséder votre propre histoire! Díaz Del Castillo a écrit son récit plus tard dans sa vie, lorsque les Espagnols ont été attaqués pour les politiques dures qu'ils ont mises en œuvre au Mexique après la conquête. Il était également contrarié que le secrétaire personnel de Cortéacutes ait publié un livre qui laissait croire que seul Cortéacutes était responsable de la conquête. Il ne fait aucun doute que l'idée de la nature héroïque des actions espagnoles est la plus claire dans son récit. Mais cela signifie-t-il qu'il s'est trompé sur ce qu'il a dit et pourquoi ? C'est à vous de décider. Les récits mexicains sont les plus complexes car il s'agissait à l'origine d'histoires orales racontées en nahuatl qui ont ensuite été écrites dans un nahuatl alphabétique nouvellement rendu. Ils incluent des illustrations mexicaines supplémentaires de leur version de ce qui s'est passé, car la peinture était une manière traditionnelle dont les Mexicains écrivaient l'histoire. Pensez à ce que les images nous disent. En fait, un bon article peut soutenir une thèse qui utilise une image comme preuve. Encore une fois, quelle est la fiabilité de ce matériau? C'est à vous de décider.

Une façon de penser aux sources primaires est de poser les questions : (1) quand la source a-t-elle été écrite, (2) qui est le public cible de la source, (3) quelles sont les similitudes entre les récits, (4) quels sont les différences entre les comptes, (5) quelles informations dans les comptes soutiendront votre thèse, et (6) quelles informations dans les sources sont totalement hors de propos à la thèse ou à l'argument que vous voulez faire.


Guide de l'étudiant en histoire

TABLE DES MATIÈRES -- Le sujet de l'histoire et comment l'utiliser -- Ce que les historiens essaient de faire -- Ce que l'histoire peut vous dire -- L'histoire et le monde quotidien -- Un bref voyage dans le passé -- Comment travaillent les historiens - - Écoles d'interprétation historique -- Comment lire un devoir d'histoire et prendre des notes en classe -- Comment lire un devoir d'histoire -- Comment prendre des notes en classe -- Participation en classe -- Donner un discours formel en classe -- Comment écrire une critique de livre ou un court article et comment passer un examen Formuler votre sujet -- Recherche d'informations -- Le catalogue de fiches de la bibliothèque -- Les informations du catalogue de fiches sur les personnes -- Les informations de catalogue de fiches sur les lieux -- Les informations de catalogue de fiches sur des sujets généraux -- Le catalogue de périodiques -- Les articles de journaux -- Les sources non imprimées -- Ouvrages de référence -- Localisation des matériaux et utilisation des cotes -- Détermination de la nature éther un livre sera utile -- Lire des livres -- Prendre des notes -- Éviter le plagiat -- Décrire et organiser -- Budget du temps de recherche -- Documents historiques en dehors de la bibliothèque -- Comment rechercher votre histoire familiale -- Comment rédiger un document de recherche -- Le thème -- Organisation -- Rédaction du texte -- Exemple de bon style d'écriture -- Notes de bas de page -- Citations -- Organisation d'une bibliographie -- Révision et réécriture -- Formulaire de saisie

Access-restricted-item true Addeddate 2013-06-19 14:44:44 Bookplateleaf 0004 Boxid IA1611107 Appareil photo Canon EOS 5D Mark II City New York Donateur bostonpubliclibrary Edition 2d ed. Identifiant externe urn:oclc:record:1036949495 Foldoutcount 0 Identifiant étudiantsguidetoh00jule Identifiant-ark ark:/13960/t9m35h01g Facture 11 Isbn 0312770022
9780312770020 Lccn 78065211 Ocr ABBYY FineReader 9.0 Openlibrary_edition OL4747143M Openlibrary_work OL2768470W Page-progression lr Pages 178 Ppi 500 Related-external-id urn:isbn:0312403569
urne:lccn:2003107459
urne:oclc:53905858
urne:oclc:56467376
urne:isbn:0312535023
urne:lccn:2009928932
urne:oclc:456903754
urne:oclc:705685726
urne:isbn:0312149778
urne:lccn:97072369
urne:oclc:245723134
urne:oclc:38278847
urne:oclc:39444363
urne:oclc:60165716
urne:oclc:750949439
urne:oclc:876777712
urne:isbn:0312770049
urne:lccn:86060730
urne:oclc:14994292
urne:isbn:0312084323
urne:lccn:92062716
urne:oclc:30050438
urne:occlc:442829163
urne:oclc:760589967
urne:isbn:0312770030
urne:lccn:82060464
urne:oclc:9574170
urne:isbn:0312446748
urne:lccn:2006933433
urne:oclc:123198328
urne:oclc:219754536
urne:oclc:255533549
urne:oclc:276566057
urne:oclc:444173069
urne:oclc:473062156
urne:oclc:76798013
urne:oclc:818851897
urne:isbn:0312108354
urne:oclc:807213744
urne:isbn:0312247656
urne:lccn:00103094
urne:oclc:222185622
urne:oclc:319979546
urne:oclc:455048218
urne:oclc:45695066
urne:oclc:462232851
urne:oclc:477245016
urne:oclc:492770790
urne:oclc:760486356
urne:oclc:78025161
urne:isbn:0312031688
urne:lccn:89064415
urne:oclc:22943344
urne:oclc:365099365
urne:oclc:467505133
urne:oclc:70411758
urne:oclc:756964728
urne:oclc:782111148
urne:oclc:831348866
urne:oclc:868620105
urne:oclc:877757133
urne:isbn:1457621444
urne:lccn:2013387256
urne:oclc:824657637
urne:oclc:862975954
urn:oclc:864707817 Republisher_date 20140606152008 Republisher_operator [email protected] Scandate 20140605193118 Scanner scribe1.sanfrancisco.archive.org Scanningcenter sanfrancisco Worldcat (édition source) 4847568

Adapter les documents pour la classe : équité et accès

Préparer et modifier des documents sources primaires afin que tous les élèves puissent les lire et les analyser dans leurs classes d'histoire.

Bien qu'ils soient utiles pour impliquer les étudiants dans le passé et leur apprendre à penser historiquement, les documents de source primaire utilisent souvent un langage obsolète ou complexe. Cela peut poser un défi même pour les lecteurs capables, sans parler de ceux qui lisent en dessous du niveau scolaire. L'adaptation d'une variété de documents historiques pour une utilisation en classe permettra aux élèves d'avoir un meilleur accès à d'importantes opportunités de lecture et de réflexion.

L'adaptation de documents pour la classe comprend l'utilisation d'extraits, de notes d'en-tête utiles et d'informations sources claires. Cela signifie ajuster les documents pour les lecteurs non experts et les rendre plus courts, plus clairs et plus ciblés. Les adaptations peuvent également inclure la simplification de la syntaxe et du vocabulaire, la normalisation de la ponctuation et de l'orthographe, la suppression des passages non essentiels et l'attention portée aux composants clés d'un document.

  • Choisissez un document pertinent à la question ou au sujet historique que votre classe étudie. Réfléchissez à ce que vous voulez que les élèves retirent du document. Vont-ils essayer de démêler une énigme historique ? Corroborer un autre document ? Plonger plus profondément dans un sujet particulier ? Rédigez une question centrale pour la leçon et le document.
  • Assurez-vous que la source du document est claire. Indiquez si vous l'avez trouvé en ligne ou dans un livre, identifiez clairement quand, où, par qui et pour qui la source a été initialement créé.
  • Créez une note d'en-tête qui comprend des informations générales et même un bref guide de lecture. Cela aide les élèves à se concentrer sur ce qu'ils lisent tout en utilisant leurs connaissances de base pour le comprendre.
  • Concentrez le document. Bien que certains documents puissent sembler trop importants pour être modifiés, n'oubliez pas que les étudiants peuvent être submergés par des passages qui semblent trop longs. Des extraits judicieux avec une utilisation libérale des ellipses rendent tout document plus accessible et plus accessible. Si les élèves sont confus par les ellipses, raccourcissez les documents sans elles.

Pensez à simplifier le document. Cela peut inclure les modifications suivantes, mais utilisez-les avec parcimonie et prudence :

  • Coupez les phrases confuses ou non essentielles pour les rendre plus courtes et plus faciles à suivre
  • Remplacez les mots difficiles par des synonymes plus simples
  • Modifier la ponctuation, les majuscules ou l'orthographe irrégulières

Chaque adaptation est un compromis, donc en cas de doute, déterminez si une adaptation particulière est nécessaire pour que vos élèves accèdent, comprennent et analysent le document. Travail sur présentation. La concision est importante, en particulier pour rendre un document convivial pour les étudiants. D'autres techniques pour rendre un document accessible comprennent :

  • Utilisation de gros caractères (police jusqu'à 16 points)
  • Grand espace blanc sur la page
  • Utilisation de l'italique pour signaler les mots clés
  • Mots difficiles en gras
  • Fournir une légende de vocabulaire
  • Concevoir une question centrale à utiliser avec les documents préparés. Présentez la question à votre classe et expliquez que la lecture de chaque document les aidera à y répondre. (La question centrale utilisée dans l'exemple est « Pourquoi le Homestead Act est-il historiquement important ? »)
  • Expliquez que le document a été adapté pour le rendre plus clair et plus utile pour la leçon d'aujourd'hui. Vous pouvez remettre aux élèves l'original et les documents adaptés ou leur remettre le document adapté, tout en projetant l'original sur un écran.
  • Attirez l'attention des élèves sur les parties qui ont été ajoutées au document. Montrez-leur les informations sur la source du document - son auteur et les circonstances de sa publication - tout en discutant de la manière dont ces informations peuvent les aider à comprendre le contenu d'un document. Montrez-leur la note de tête.
  • Identifiez les mots qui ont des définitions fournies, en rappelant aux élèves de souligner ou de mettre en évidence d'autres mots difficiles dans le document afin de développer leurs compétences en vocabulaire.
  • Encouragez les élèves à remarquer les mots en italique qui indiquent une emphase et à prendre des notes dans les marges pendant qu'ils lisent.
  • Demandez aux élèves de répondre à la question centrale, en utilisant des informations et des citations comme preuves du document pour étayer leurs réponses.

Prolongation : Au fur et à mesure que les élèves deviennent plus aptes à utiliser des documents, arrêtez certains des supports de lecture. Une leçon complémentaire utile consiste à permettre aux étudiants de comparer le document original avec la version modifiée, de rendre explicites les modifications et de déterminer si elles ont changé ou non le sens du document.

  • Expliquez franchement que les élèves travaillent avec des documents spécialement préparés pour la classe. Une phrase telle que "Certaines parties du langage et de la formulation de ce document ont été modifiées par rapport à l'original" affichée au bas de la page peut être utile. Assurez-vous que le document original est à la disposition des étudiants et permettez à toute personne intéressée de le comparer avec la version adaptée.
  • Attention toutefois à ce que le document adapté ne semble pas moins précieux que l'original. Soulignez aux élèves que tous les historiens ont du mal à utiliser des documents du passé. L'adaptation de documents est simplement un outil pour aider les historiens novices à développer leurs compétences et à accéder à un contenu riche.
  • Utilisez cette méthode également lorsque les élèves utilisent plusieurs documents. Dans ce cas, des étapes pédagogiques peuvent être ajoutées pour aider les élèves à examiner comment les documents fonctionnent ensemble et pour les aider à répondre à la question centrale.
  • La question centrale devrait exiger que les élèves lisent et comprennent le document, et l'utilisent comme preuve à l'appui de leurs réponses.

Voir ici pour le document original, ici pour une version transcrite, et ici pour une version adaptée du Homestead Act de 1862.

Voir ici pour une version transcrite de "What to the Slave is the Fourth of July?" par Fredrick Douglass, et ici pour une version adaptée du document pour une utilisation dans une classe de collège. Pour visualiser le document original, voir Foner, Philip. La vie et les écrits de Frederick Douglass, volume II, décennie avant la guerre civile 1850-1860 (New York : Éditeurs internationaux, 1950).

Voir ici pour une version originale de "A True Relation" de John Smith. Voir ici pour une version adaptée pour une classe d'école primaire.

Pour plus d'exemples d'ensembles de documents modifiés, voir Historical Thinking Matters. Sélectionnez « matériel et stratégies pour l'enseignant », sélectionnez l'un des quatre sujets, puis sélectionnez « matériel » et « feuilles de travail ». Pour les versions originales et transcrites de documents marquants de l'histoire des États-Unis, voir 100 documents marquants de la National Archives and Records Administration.


Application des guides KWL aux sources avec des élèves du primaire

Guides KWL : que dois-je faire savoir, qu'est-ce que je vouloir savoir, qu'est-ce que j'ai appris-offrir un moyen simple d'engager les étudiants dans l'enquête historique et l'analyse des sources.

L'utilisation des guides KWL dans les cours d'histoire du primaire responsabilise les élèves et les enseignants.

  1. Les guides KWL engagent les étudiants via un format simple. Ils placent les observations, les questions et le développement des connaissances des élèves au centre de l'exploration des sources historiques. Les étudiants sont capables de relier de nouvelles connaissances à des connaissances antérieures, et de générer et d'étudier des questions.
  2. La plupart des enseignants du primaire connaissent les guides KWL pour structurer l'enquête dans diverses matières, de la littérature à la science, mais l'analyse des sources historiques primaires peut être une nouvelle expérience, laissant les enseignants hésiter à les intégrer dans leur enseignement. L'application de l'approche KWL à l'analyse des sources primaires encourage les enseignants à adopter une approche constructiviste de l'enseignement de l'histoire, car elle exploite leur confiance en l'utilisation d'une stratégie familière pour enseigner une nouvelle matière.

Le graphique KWL est une stratégie de métacognition conçue par Donna Ogle en 1986. Il incite les étudiants à activer les connaissances antérieures, à générer des questions à enquêter et à inventorier les nouvelles connaissances qui émergent de l'enquête. L'acronyme signifie : K: les élèves identifient ce qu'ils savent déjà sur un sujet. W: les étudiants génèrent des questions sur ce qu'ils VEULENT apprendre sur le sujet. L: les élèves identifient ce qu'ils ont APPRIS au cours de leur enquête. Dans les études d'histoire du premier cycle du primaire, toute la classe examine des images ou des documents projetés et remplit ensemble un tableau KWL. Dans les classes moyennes, les enseignants peuvent modéliser le processus. Une fois que les élèves acquièrent des compétences, ils sont autorisés à travailler en paires ou en groupes. Les sources primaires peuvent être incorporées à divers moments au cours d'une leçon d'histoire. Les enseignants peuvent les utiliser pour présenter une unité ou pour élargir la compréhension et l'empathie d'un élève pour un sujet. Les instructions ci-dessous décrivent comment utiliser l'analyse de source primaire KWL pendant une unité, mais elles sont facilement adaptées pour une utilisation au début d'une unité.

  1. Choisissez une source à explorer avec vos élèves. Les livres des bibliothèques scolaires ou publiques proposent également des images et des documents historiques.
  1. Motiver la recherche historique
  2. Fournir des preuves pour les comptes historiques
  3. Transmettre des informations sur le passé
  4. Donner un aperçu des pensées et des expériences des personnes dans le passé (1)

1. Passez en revue l'apprentissage de l'histoire de la classe jusqu'à ce point. Demandez aux élèves de parcourir et de parler à tour de rôle des sections de la chronologie de votre unité, ou demandez aux élèves de faire un remue-méninges sur les thèmes importants qu'ils ont explorés jusqu'à présent. Au primaire intermédiaire, demandez aux élèves de se mettre par paires et d'expliquer à un autre élève ce qu'ils ont appris la veille. Pour le premier cycle du primaire, invitez les élèves au hasard à partager leurs réflexions avec toute la classe. 2. À la suite de cet examen, expliquez que les élèves peuvent explorer davantage (le sujet de l'unité) en étudiant une source d'information à partir de l'heure réelle de l'événement historique. Pour illustrer cette idée, comparez la date de la source que vous examinez avec la date de copyright d'un livre de fiction ou de non-fiction que vous avez lu à votre classe. Finalement, à la fin de cette activité, vous reviendrez au livre et aiderez vos élèves à comprendre comment son auteur a pu examiner les sources primaires alors qu'il se préparait à l'écrire. 3. Présentez le tableau KWL avec des questions de connaissances comme guide pour explorer une source. Si vous n'avez jamais utilisé de KWL auparavant, ou si les étudiants ne sont pas familiers avec le format, expliquez ce que signifient les lettres et comment elles nous aident à regarder de près une source d'information, faites une liste de ce que nous savons déjà sur la source, et posez des questions pour nous aider à en savoir plus. 4. Modélisez le processus KWL avec toute la classe. Projetez une source via un écran LCD ou un rétroprojecteur. Conduisez la partie K de votre KWL (qu'est-ce que je pense savoir déjà sur cette source). Une fois que les élèves ont lu ou consulté attentivement la source, faites un remue-méninges pour dresser une liste de choses qu'ils savent sur l'image, l'artefact ou le document. Pour aider les élèves à activer leurs connaissances, structurez les interactions avec les sources en posant les questions suivantes :

Que/qui pensez-vous est dans la source? (inventorier les objets d'une image ou les composants d'une source écrite) Que se passe-t-il selon vous ? (résumez l'action ou le sens) Quand pensez-vous que cela se produit ? Pourquoi pensez-vous que cela se produit? Pourquoi pensez-vous que quelqu'un a créé la source en premier lieu ? Comment avez-vous trouvé vos réponses ? Si des personnes apparaissent dans le document ou l'image, comment pensez-vous qu'elles se sont senties ?

5. Mener le W portion (what do I want to know and how can I find out more). Ask students to:

Brainstorm aspects of the source they are uncertain about Brainstorm a list of questions about the source itself Brainstorm how they might find answers to their questions

6. Conduct the L portion of your KWL (what I've learned about or from this source).

Seek answers to the questions, or return to them as you investigate other sources and topics for your history unit and as answers emerge from those explorations. If you decide to investigate some questions right away, have the entire class work together, or divide students into groups and assign each group a question to investigate. Groups can use such research resources as the internet, school media center, or oral history interviews. Give the groups any books related to their question. When you send groups to the media center/library, alert your media specialist in advance so s/he may assist students with their searches. This activity is an excellent way to introduce or reinforce the use of search engines, tables of contents, and indexes to locate information. Update the guide by inventorying what your students have learned about the source and about the larger history topic by studying this source.

7. Brainstorm and take inventory of remaining unanswered questions raised by students while investigating the source.

Extend learning for better readers. Ask them to decipher and summarize the document. They can then share their results with the rest of the class. If you determine a document is too difficult for any of your readers to decipher, create a simpler version for students to study.

  • Copying images. Sometimes it's difficult to get a good copy. File size and type vary and may affect the quality of a reproduced image. If you find an image you want to use but it does not copy clearly, try using Google or another internet image search engine to locate that image in a different format or size.
  • Selecting documents. When a document is only available in an original handwritten form, deciphering it can pose a challenge for teachers as well as students. Try to find documents that have been transcribed into readable type.
  • Some documents are beyond the comprehension level of those students who read at or below grade level. If you want to use a source that fits this scenario, try the following:
  • A common pitfall in executing KWL is the inclination to close discussion following the L step. Authentic learning exploration begins and ends with questions. When teachers demonstrate that it's natural and desirable to have ongoing questions, they send the message that questions are a crucial part of education. Asking questions doesn't indicate a lack of knowledge, but is evidence of an active mind. To honor questioning as the foundation of learning, KWL should perhaps add a fourth step: Q.

KWL Image Exploration: Segregated Public Places The history of Jim Crow laws in the U.S. is the history of segregated neighborhoods, schools, public areas, hotels, restaurants, marriage, transportation—essentially every aspect of daily life. Though these practices were outlawed by civil rights legislation in the 1960s, their legacy of poverty and prejudice persists. It is essential that today's students not only learn the history of segregation but care about its aftereffects. Photos of Whites Only et Colored signs on water fountains, restrooms, waiting rooms, and entrances to buildings are powerful resources that engage student empathy for the African American experience under Jim Crow. This KWL photo analysis is most effective when preceded by explorations of pre-slavery African cultures, slavery, the Civil War, the 13th and 15th Constitutional Amendments, and sharecropping. As the first activity that explores segregation laws, it illustrates the reality of separate public accommodation as humiliating, degrading, and a clear signal that not all people were considered equal in America.

Credit for first using KWL as a historical source analysis guide goes to the second- and third-grade teachers who piloted the Bringing History Home curriculum at the Washington Community School District in Washington, Iowa. These teachers came up with KWL as a simple alternative to the NARA historical analysis guides. I am, as always, deeply indebted to BHH teachers for their innovative, inspired ideas.

Pour plus d'informations

See the essay Teaching Segregation History as you consider how students may react to the topic.

The materials you need to conduct this activity include a photo of segregated drinking fountains and a KWL chart. Two forms of the chart are provided: an empty one and one supplied with K questions.


Retaining Important Information

Even though we recommend studying and learning key data within a contextual understanding of the big picture, sometimes rote memorization techniques and strategies are required to order to memorize key dates, names and events you're likely to see on your history exam. In such cases, flashcards are an excellent tool for memorizing information, improving recall, and testing your level of retention. To create a flash card, on one side of a 3 x 5 card, write a key event, date or fact. On the opposite side, write the definition, description or explanation. The use of flashcards for memorizing is age old. But it's just as effective today as it was one hundred years ago.


A Student's Guide to the Study Of History

Given the fact that some of these guides have gone over 100 pages, I figured that the guide to history would do so as well, given how large of a subject history is and how essential knowing it well is to being able to get along in our contemporary world. Yet this book is very sort and very much to the point, and that makes for some very intriguing thoughts. To be sure, this book ought not to be a burden to anyone who wants to better understand history as a student [1], and even those whose for Given the fact that some of these guides have gone over 100 pages, I figured that the guide to history would do so as well, given how large of a subject history is and how essential knowing it well is to being able to get along in our contemporary world. Yet this book is very sort and very much to the point, and that makes for some very intriguing thoughts. To be sure, this book ought not to be a burden to anyone who wants to better understand history as a student [1], and even those whose formal studies of history are or appear to be over at present will find much to enjoy in a refresher course in history like this one is. To be sure, this book certainly encourages the reader to take a further look of history, but more so than in most subjects this book is merely the tip of the iceberg and does not pretend to say everything that is worth saying about history. The fact that the author is an accomplished author of history and avoids the temptation to urge the student to read his books makes this an even better achievement.

The less than 50 pages of this book are divided into six parts. First, the author seeks to introduce the reader to oneself, because knowing our own history and where we come from gives us a connection to the larger history we study as students, and points out the relevance of what history tells us. After that the author talks about the history of history, examining the way that history sprang from a concern for chronicling the deeds of great people and important events like wars and religion. The author's discussion of the professionalization of history points to concerns within the academy for how history is conducted and how people will behave if they become professionals themselves. After this comes a brief discussion of the methods of history, both in examining sources as well as providing continually fresh interpretations of past events. The author talks then about the interest in history and how it is to be properly fed and cultivated through the reading of good qualities and quantities of historical works. Finally, the author closes with a discussion of the greatness of historical literature that all readers should have at least a passing familiarity with.

What the author considers to be great history is worth at least some comment. He talks about the standard Greek and Roman choices like Herodotus, Thucydides, Xenophon, Polybius, Livy, Julius Caesar, Tacitus, Pliny the younger and elder, Plutarch, and Seutonius (along with Edward Gibbon, famous for writing about the decline and fall of the Roman Empire). His choices for great history of the Middle Ages are a bit more obscure, and his choices for more contemporary history include Alexis de Tocqueville, Jakob Burckhardt, Henry Adams, Francis Parkman, William H. Prescott, Winston Churchill, and Arnold Toynbee, among others. By and large, this is a book about history that will give the reader at least some insight into what books to read more of, but one wishes the author had written more recommendations. At the very least, he can be praised for pointing out that to be a good historian one must be able to read well and write well, and to be a good history student one needs to read well, something that is often neglected in our times. Although I wish that this book was longer and had a lot more content, it can at least be praised highly and celebrated for saying well what it says, at least.


America The Story of Us Study Guides

America The Story of Us tells the extraordinary story of how America was invented, focusing on moments in which everyday people harnessed technology to advance human progress. HISTORY Classroom has created a series of viewing guides and individual episode guides designed for students.

Idea Book for Educators

Use this guide to create lesson plans when you watch with your students.

Activity Guide

America The Story of Us provides a fascinating look at the stories of the people, events, and innovations that forged our nation. This guide will provide you with opportunities to bring our nation’s history to life for your students.

Family Viewing Guide

Watching with your family? This guide will show you how to get the most of the experience fo you and your loved ones.

Episode 1: Rebels

This is the story of how, over seven generations, a group of European settlers survive against all odds, claw themselves up and then turn against their colonial masters. A diverse group of men, women and children are about to become truly American.

Episode 2: Revolution

July 9, 1776. The Declaration of Independence is read to crowds in New York. America’s 13 colonies have taken on the might of the world’s leading superpower, and by 1783, America is free. As the British leave, a new nation, the United States of America, is born.

Episode 3: Westward

As the American nation is born, a vast continent lies to the west of the mountains, waiting to be explored and exploited. For the pioneers who set out to confront these lands, following trailblazers like Daniel Boone, the conquest of the West is a story of courage and hardship that forges the character of America. America now stretches from "sea to shining sea."

Episode 4: Division

America becomes a nation at the moment a revolution in commerce and industry sweeps across the western world. This vast new country, rich in resources, experiences a rapid change--in trade, transport and manufacturing--quickly turning America into one of the wealthiest nations on earth. Now two different Americas, united in prosperity, but divided by culture, face each other across a growing gulf. The issue is slavery.

Episode 5: Civil War

The Civil War rages. It is 20th century technology meeting 18th century tactics and the result is a death toll never before seen on American soil. After General William Sherman's March to the Sea, the South is definitively crushed, and the industrial might that allows the Union to prevail leaves America poised to explode into the 20th century as a global superpower.

Episode 6: Heartland

The Transcontinental Railroad doesn't just change the lives of Americans, it alters the entire ecology of the continent. It's the railroad that creates a new American icon--the cowboy--who drives cattle thousands of miles to meet the railheads and bring food to the East. In less than a quarter of a century, the heartland is transformed--not by the gun, but by railroad, fence and plough.

Episode 7: Cities

Between 1880 and 1930, nearly 24 million new immigrants arrive in America. Many go to work building a new frontier: the modern city, one of America's greatest inventions. This new urban frontier draws rural migrants and newly arrived immigrant workers. Powered by steel and electricity, the city begins to be tamed and defined by mass transportation, stunning skylines, electric light. and the innovative, industrious American spirit.

Episode 8: Boom

In 1910 in California, a column of oil nearly 200 feet high explodes out of a derrick and sets off a chain of events that will turn America into a superpower. Mass production and job opportunities prompted by the First World War draw African Americans to northern cities like Chicago, but racial conflict follows. A popular campaign to ban alcohol succeeds, yet when it comes, Prohibition triggers a wave of organized crime.

Episode 9: Bust

In October 1929, the economic boom of the 1920s ends with a crash on Wall Street. The American Dream has become a nightmare. The stock market crash coincides with the start of the Great Depression. The New Deal and public works projects aim to save America from despair and destitution. However, world conflict is brewing in Europe, and it is brought home to Americans by the symbolic boxing match between Joe Louis and Max Schmeling.

Episode 10: WWII

The Japanese attack on Pearl Harbor brings America into another world war, changing the nation from an isolationist continent to a global player--and ensuring economic prosperity once more. America launches a war effort, and as always, bigger is better. The might of America's strategy and supplies turns the tide of war. A new world order has been created--and America has changed forever.

Episodes 11 & 12: Superpower/Millennium

The country becomes enmeshed in a second Civil War of sorts-until, at long last, the Civil Rights Movement brings the words of the Declaration of Independence home to all Americans. America is united once again, but a new threat is on the horizon: Communism. The conflicts of the late 1960s and 1970s remind America of the rifts that divided the nation before the Civil War, but the boom of the 1980s heralds better times. America's confidence is rocked by 9/11 and Hurricane Katrina, but the country remains the world's superpower. As the nation launches into the 21st century, what does the future hold?


Voir la vidéo: Turun linna u0026 Tuomiokirkko


Commentaires:

  1. Zulkizshura

    Quel sujet satisfaisant

  2. Wilbart

    Chez toi une mentalité abstraite

  3. Garadyn

    Totalement d'accord avec elle. Je pense que c'est un concept très différent. Entièrement d'accord avec elle.

  4. Kazitilar

    Bravo, quelle excellente réponse.

  5. Amory

    Qu'est-ce qui s'avère?



Écrire un message